Actuellement en vacances à Marrakech, Jazz a fait une story Snapchat plutôt explicite où elle traitait certaines filles de « chiennes » et a même donné sa vérité sur le harcèlement de rue ! 

En vacances avec son chéri Laurent Correia et leurs amis, Jazz, la seule femme du groupe, s’est dite « traumatisée » de l’attitude des jeunes femmes qui les approchaient : « Je pensais que leur manigances ne marcheraient jamais, ben croyez moi, il y a des filles qui sont complètement malades ! (…) Je pensais que l’homme était un chien, mais je peux vous dire que la femme est deux fois plus une chienne ! »

jazz-prenom-bebe-cayden-star24

Mais qu’ont bien pu faire ces femmes pour déstabiliser la sérénité de Jazz à ce point ? Il semblerait que la candidate de télé-réalité n’ait pas pu supporter de voir des femmes s’amuser, tout simplement… « C’est incroyable, toutes ces filles qu’ils [ses amis] ont réussi à se ramasser durant ce séjour (…) Il y en a qui passaient juste la nuit avec eux, en deux heures c’était bouclé ! » Mais Jazz, ces filles ont passé la nuit avec tes propres amis, on imagine donc que tu leurs as remonté les bretelles également ?

jazz-happy-fam

Et la candidate de télé-réalité de s’arrête pas là ! Elle se lance ensuite dans une micro-analyse du harcèlement de rue : « Je suis dégoûtée d’être une meuf. Les meufs, comprenez bien, quand vous êtes dans la rue avec vos copines, et qu’il y a des gars qui vous insultent et qui viennent quand même, en fait ne leur en voulez pas. Ce n’est pas à cause d’eux. C’est à cause de toutes les petites pét*sses dehors ! Ce n’est pas une blague. » 

jazz-coup-degueule-clash-star2

Les remarques de Jazz, qui pourraient sembler anodines, sont à vrai dire très dangereuses. Car c’est ce genre de jugement culpabilisant et accusateur envers les femmes qui pousse une partie de l’opinion publique à penser qu’elles sont responsables lorsqu’elles se font embêter (voire plus) par des hommes. Pourquoi Jazz est-elle choquée du comportement de ces filles, mais pas de celui de ses amis qui ont passé tout le séjour à ramener des filles dans leur hôtel ? Une différence de traitement homme/femme qui, on l’espère, ne se fera pas ressentir par ses enfants Chelsea et Cayden !

jazz

Jazz révèle également à travers sa story ne plus du tout aimer sortir le soir. Pas étonnant si elle passe ses soirées à grogner sur le comportement des autres femmes ! Depuis, la jeune maman, qui a été accusée de vouloir porter atteinte à la réputation des Marocaines, a supprimé ses snaps et a tenu à faire un mea culpa : « Toutes les meufs dont j’ai parlé sur mes snaps, ce sont toutes des filles de France. » Mais Jazz, pourquoi ne pas plutôt arrêter de juger les femmes en général ? Le slut-shaming c’est démodé, tout le monde le sait…

Par ailleurs, découvrez pourquoi Vivian s’est moqué d’Aurélie Dotremont

Et vous, que pensez-vous des propos de Jazz ? 

Amel SAYAD

Actuellement en vacances à Marrakech, Jazz a fait une story Snapchat plutôt explicite où elle traitait certaines filles de « chiennes » et a même donné sa vérité sur le harcèlement de rue ! 

En vacances avec son chéri Laurent Correia et leurs amis, Jazz, la seule femme du groupe, s’est dite « traumatisée » de l’attitude des jeunes femmes qui les approchaient : « Je pensais que leur manigances ne marcheraient jamais, ben croyez moi, il y a des filles qui sont complètement malades ! (…) Je pensais que l’homme était un chien, mais je peux vous dire que la femme est deux fois plus une chienne ! »

jazz-prenom-bebe-cayden-star24

Mais qu’ont bien pu faire ces femmes pour déstabiliser la sérénité de Jazz à ce point ? Il semblerait que la candidate de télé-réalité n’ait pas pu supporter de voir des femmes s’amuser, tout simplement… « C’est incroyable, toutes ces filles qu’ils [ses amis] ont réussi à se ramasser durant ce séjour (…) Il y en a qui passaient juste la nuit avec eux, en deux heures c’était bouclé ! » Mais Jazz, ces filles ont passé la nuit avec tes propres amis, on imagine donc que tu leurs as remonté les bretelles également ?

jazz-happy-fam

Et la candidate de télé-réalité de s’arrête pas là ! Elle se lance ensuite dans une micro-analyse du harcèlement de rue : « Je suis dégoûtée d’être une meuf. Les meufs, comprenez bien, quand vous êtes dans la rue avec vos copines, et qu’il y a des gars qui vous insultent et qui viennent quand même, en fait ne leur en voulez pas. Ce n’est pas à cause d’eux. C’est à cause de toutes les petites pét*sses dehors ! Ce n’est pas une blague. » 

jazz-coup-degueule-clash-star2

Les remarques de Jazz, qui pourraient sembler anodines, sont à vrai dire très dangereuses. Car c’est ce genre de jugement culpabilisant et accusateur envers les femmes qui pousse une partie de l’opinion publique à penser qu’elles sont responsables lorsqu’elles se font embêter (voire plus) par des hommes. Pourquoi Jazz est-elle choquée du comportement de ces filles, mais pas de celui de ses amis qui ont passé tout le séjour à ramener des filles dans leur hôtel ? Une différence de traitement homme/femme qui, on l’espère, ne se fera pas ressentir par ses enfants Chelsea et Cayden !

jazz

Jazz révèle également à travers sa story ne plus du tout aimer sortir le soir. Pas étonnant si elle passe ses soirées à grogner sur le comportement des autres femmes ! Depuis, la jeune maman, qui a été accusée de vouloir porter atteinte à la réputation des Marocaines, a supprimé ses snaps et a tenu à faire un mea culpa : « Toutes les meufs dont j’ai parlé sur mes snaps, ce sont toutes des filles de France. » Mais Jazz, pourquoi ne pas plutôt arrêter de juger les femmes en général ? Le slut-shaming c’est démodé, tout le monde le sait…

Par ailleurs, découvrez pourquoi Vivian s’est moqué d’Aurélie Dotremont

Et vous, que pensez-vous des propos de Jazz ? 

Amel SAYAD

Comments