Le chroniqueur star de l’émission Touche pas à mon poste a été cité dans une histoire de grande envergure de trafic de cocaïne. Attention, le meilleur ami de Matthieu Delormeau n’a cependant rien à se reprocher.

Au moment de son départ, Julien Courbet disait de lui que c’était ce qu’il se faisait de mieux en tant que chroniqueur à la télévision actuellement. Il faut dire que Jean-Michel Maire est capable de tout, présent depuis la première de TPMP sur France 4 aux côtés de Cyril Hanouna, l’ancien reporter de guerre est devenu un véritable personnage du PAF. Bon dans les débats, cultivé, sniper mais aussi toujours prêt à amuser la galerie lors des happenings déjantés proposés par celui qu’il appelle « chef », Jean-Michel Maire est devenu un rouage essentiel de la machine TPMP. Il avait même failli devenir le Bachelor sur C8.

Mais alors un événement de son passé vient tout juste de resurgir. En effet, en 2016, l’ancien journaliste du Figaro avait été entendu par les forces de l’ordre pour une histoire de cocaïne. Il confiait d’ailleurs « J’ai dit aux enquêteurs que je l’avais été (consommateur), mais que maintenant j’étais suivi par un hypnotiseur. Je ne consomme plus. À l’époque qui intéressait les enquêteurs, il m’arrivait de consommer ». Récemment, le journal l’Express révélait que le chroniqueur avait de nouveau été entendu par la police. Des propos qu’il a confirmé dans les colonnes du magazine Closer. Le sniper de TPMP depuis le départ de Jean-Luc Lemoine a déclaré « j’apparais dans le fichier de quelqu’un qui a été mis sur écoutes et j’ai été entendu pour savoir quelles étaient mes relations avec cette personne-là« .

Jean-Michel Maire ne devrait donc risquer aucun problème avec la justice, comme il dit l’espérer « j’espère avoir été convaincant. Je le crois. Apparemment, j’ai répondu à toutes les questions des enquêteurs. En tout cas, à la fin de l’audition, ils m’ont remis en liberté ».

Etes-vous surpris des relations du chroniqueur?

Le chroniqueur star de l’émission Touche pas à mon poste a été cité dans une histoire de grande envergure de trafic de cocaïne. Attention, le meilleur ami de Matthieu Delormeau n’a cependant rien à se reprocher.

Au moment de son départ, Julien Courbet disait de lui que c’était ce qu’il se faisait de mieux en tant que chroniqueur à la télévision actuellement. Il faut dire que Jean-Michel Maire est capable de tout, présent depuis la première de TPMP sur France 4 aux côtés de Cyril Hanouna, l’ancien reporter de guerre est devenu un véritable personnage du PAF. Bon dans les débats, cultivé, sniper mais aussi toujours prêt à amuser la galerie lors des happenings déjantés proposés par celui qu’il appelle « chef », Jean-Michel Maire est devenu un rouage essentiel de la machine TPMP. Il avait même failli devenir le Bachelor sur C8.

Mais alors un événement de son passé vient tout juste de resurgir. En effet, en 2016, l’ancien journaliste du Figaro avait été entendu par les forces de l’ordre pour une histoire de cocaïne. Il confiait d’ailleurs « J’ai dit aux enquêteurs que je l’avais été (consommateur), mais que maintenant j’étais suivi par un hypnotiseur. Je ne consomme plus. À l’époque qui intéressait les enquêteurs, il m’arrivait de consommer ». Récemment, le journal l’Express révélait que le chroniqueur avait de nouveau été entendu par la police. Des propos qu’il a confirmé dans les colonnes du magazine Closer. Le sniper de TPMP depuis le départ de Jean-Luc Lemoine a déclaré « j’apparais dans le fichier de quelqu’un qui a été mis sur écoutes et j’ai été entendu pour savoir quelles étaient mes relations avec cette personne-là« .

Jean-Michel Maire ne devrait donc risquer aucun problème avec la justice, comme il dit l’espérer « j’espère avoir été convaincant. Je le crois. Apparemment, j’ai répondu à toutes les questions des enquêteurs. En tout cas, à la fin de l’audition, ils m’ont remis en liberté ».

Etes-vous surpris des relations du chroniqueur?

Comments