Jelena en larmes : elle a été frappée et agressée pour sortir d’un endroit

0
1

Cela fait maintenant plusieurs semaines que Jelena n’a pas mis un pied sur un tournage de télé-réalité. Mais cela n’empêche pas la jeune femme d’être active sur les réseaux sociaux comme pour raconter la mésaventure dont elle a été victime à Ibiza. STAR24 vous raconte tout.

Depuis sa participation aux Vacances des Anges 4 où elle est sortie avec Kevin Zampa, Jelena se fait un peu plus discrète. En vacances à Ibiza avec Aurélie Dotremont, son meilleur ami et leur copine qui fête ses 30 ans, la jeune femme est actuellement dans la tourmente. Comme elle l’a expliqué, ils ont été virés du beach club où ils étaient depuis 14 heures… pour avoir trop dansé. Explications.

Jelena en larmes : elle a été frappée et agressée pour sortir d’un endroit

Sous le choc, Jelena qui a pris une grande décision par rapport à la chirurgie esthétique a d’abord raconté: « Je vous explique, on est à l’Ocean Club. On a payé 4000 euros d’addition pour que l’on nous mette dehors. Tout ça pour quoi ? Parce qu’on a un peu trop dansé. Ce n’est pas normal, là je suis en train de péter un câble. On a payé 4000 euros d’addition, on s’est amusé. Personne nous a dit quoi que ce soit (…) On a rien fait, ils nous mettent dehors (…) Il y a plein de gens, on nous met dehors, je suis choquée ».

Dans les images partagées par l’ancienne candidate des Anges 11, on peut voir qu’une policière n’a pas hésité à être violente avec elle. En larmes, Jelena poursuit: « Regardez je suis en pleurs, je n’ai jamais vécu ça (…) On a rien fait, on s’est tenu à carreaux (…) Ils ont commencé à nous pousser à nous frapper, je suis choquée (…) On était juste en train de danser, on nous a jeté comme des grosses merdes. Depuis 14 heures on est là (…)  Ca faisait une heure qu’on était debout, personne nous a dit qu’il fallait nous assoir. Je suis choquée choquée choquée, c’est un truc de malade. Hyper agressifs et vraiment pas sympas (…) Peu importe l’argent qu’on a dépensé, il y a du respect à avoir ».

Courage à eux en tout cas !