Ce mardi 4 juin, Jeremstar a été reçu par un des secrétaires d’Etat pour essayer de trouver des solutions contre le cyber harcèlement. Le blogueur se dit « enchanté » et « confiant » pour la suite ! 

C’est un début de semaine bien particulier Jeremstar. Celui qui initialement était connu pour ses interviews baignoire a enfilé sa plus belle chemise pour se rendre au Ministère de l’Economie des Finances ce mardi. Invité par Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, le blogueur converti en youtubeur est plus que jamais impliqué dans le combat contre le cyber-harcèlement.

capture-decran-2019-06-06-a-11-29-51

Il avait déjà parlé de son désir de lutter contre le cyber harcèlement début avril lors de son retour en tant qu’invité dans l’émission Les Terriens du Dimanche. Après avoir lui-même été victime de ce fléau suite à ce qu’on appelle le #Jeremstargate provoqué par l’ancien blogueur Aqababe, le jeune homme avait exprimé sa volonté de rencontrer les membres du gouvernement :« J’ai envie que mon expérience serve les lois contre le cyber-harcèlement qui sont inefficaces et proposer des solutions aux pouvoirs publics !« . Il parlait même d’une « loi Jeremstar« , provoquant quelques rires étouffés dans la salle.

elsa-dasc-jeremstar

Et pourtant ! Celui qui s’appelle en réalité Jeremy Gisclon s’approche de plus en plus de son but d’être la tête représentante du cyber harcèlement ! Un destin ironique pour celui qui revendiquait il y a quelques années fièrement cette pratique, à l’ouverture de son site La Conciergerie de Jeremstar : « Ça sera un lieu de commérages où j’assumerai mon statut de parasite médiatique à 200%. (…) J’aurais un droit de vie ou de mort sur les people et je n’hésiterai pas à persécuter ceux que je n’aime pas ! Je vais tout faire pour les pousser à bout avec mes canulars et je pénétrerai même chez eux par effraction ! » .

Le message est plutôt clair. « Il en est le pionnier » avait d’ailleurs rappelé Elsa Dasc (LPDLA5) en avril sur le réseau social au fantôme jaune. Oxanna (Les Anges 11), avait également pris la parole pour raconter comment l’acharnement de Jeremstar l’avait plongée dans une lourde dépression.

oxanna-jeremstar

Si beaucoup auraient préféré que Jeremstar ne se proclame pas tête d’affiche des victimes de harcèlement, d’autres préfèrent penser que le blogueur a grandi. « Aujourd’hui, j’ai eu la chance d’être reçu par Cedric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique pour une réunion de travail très fructueuse. Monsieur le Ministre est soucieux de bien faire et d’être à l’écoute de chaque victime quelle que soit son expérience et son statut social. Il a pour volonté de protéger chaque français contre l’abomination du harcèlement en ligne » explique le trentenaire sous une photo Instagram, postée après son rendez-vous de ce mardi avec le gouvernement « Je repars de ce rendez-vous confiant et, une fois n’est pas coutume, enchanté de constater que toutes les horreurs que j’ai subies serviront à aider de futures victimes. » 


Voir cette publication sur Instagram

Aujourd’hui, j’ai eu la chance d’être reçu par Cedric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique pour une réunion de travail très fructueuse 🙏 . Monsieur le Ministre est soucieux de bien faire et d’être à l’écoute de chaque victime quelle que soit son expérience et son statut social. Il a pour volonté de protéger chaque français contre l’abomination du harcèlement en ligne 👊🏻 . Je repars de ce rendez-vous confiant et, une fois n’est pas coutume, enchanté de constater que toutes les horreurs que j’ai subies serviront à aider de futures victimes ❤️ . #CyberHarcelement #NonAuHarcelement #HarcelementNumerique #JeSoutiensJeremstar

Une publication partagée par JEREMSTAR (@jeremstar) le

Les commentaires de ses followers sous le post sont plutôt encourageants. « Bravo pour ton combat, tu es formidable ! », « Très beau combat, je te félicite pour tout ce que tu fais », « Fière de toi, fière de ton combat et de ton parcours », peut-on y lire.

Jeremstar a également lancé le compte Instagram @harcèlement.online pour que les victimes de cyber-harcèlement puissent se confier. « Il paraît que je suis en train d’évoluer. De mûrir, de grandir… D’avoir envie d’aider les autres à présent » a-t-il déclaré sur son dernier post Instagram. Espérons que cette plateforme puisse réellement aider les victimes à s’en sortir. Après toutes ses actions négatives au cours de sa « carrière », si Jeremstar parvient à se rendre utile et à améliorer cet aspect néfaste de la société, qui peut lui jeter la pierre finalement ? Enfin, mis à part les victimes du cyber-harcèlement dont lui a été le coupable, évidemment ! 

Et vous, que pensez-vous de l’implication de Jeremstar dans le cyber-harcèlement ? 

Amel SAYAD

Ce mardi 4 juin, Jeremstar a été reçu par un des secrétaires d’Etat pour essayer de trouver des solutions contre le cyber harcèlement. Le blogueur se dit « enchanté » et « confiant » pour la suite ! 

C’est un début de semaine bien particulier Jeremstar. Celui qui initialement était connu pour ses interviews baignoire a enfilé sa plus belle chemise pour se rendre au Ministère de l’Economie des Finances ce mardi. Invité par Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique, le blogueur converti en youtubeur est plus que jamais impliqué dans le combat contre le cyber-harcèlement.

capture-decran-2019-06-06-a-11-29-51

Il avait déjà parlé de son désir de lutter contre le cyber harcèlement début avril lors de son retour en tant qu’invité dans l’émission Les Terriens du Dimanche. Après avoir lui-même été victime de ce fléau suite à ce qu’on appelle le #Jeremstargate provoqué par l’ancien blogueur Aqababe, le jeune homme avait exprimé sa volonté de rencontrer les membres du gouvernement :« J’ai envie que mon expérience serve les lois contre le cyber-harcèlement qui sont inefficaces et proposer des solutions aux pouvoirs publics !« . Il parlait même d’une « loi Jeremstar« , provoquant quelques rires étouffés dans la salle.

elsa-dasc-jeremstar

Et pourtant ! Celui qui s’appelle en réalité Jeremy Gisclon s’approche de plus en plus de son but d’être la tête représentante du cyber harcèlement ! Un destin ironique pour celui qui revendiquait il y a quelques années fièrement cette pratique, à l’ouverture de son site La Conciergerie de Jeremstar : « Ça sera un lieu de commérages où j’assumerai mon statut de parasite médiatique à 200%. (…) J’aurais un droit de vie ou de mort sur les people et je n’hésiterai pas à persécuter ceux que je n’aime pas ! Je vais tout faire pour les pousser à bout avec mes canulars et je pénétrerai même chez eux par effraction ! » .

Le message est plutôt clair. « Il en est le pionnier » avait d’ailleurs rappelé Elsa Dasc (LPDLA5) en avril sur le réseau social au fantôme jaune. Oxanna (Les Anges 11), avait également pris la parole pour raconter comment l’acharnement de Jeremstar l’avait plongée dans une lourde dépression.

oxanna-jeremstar

Si beaucoup auraient préféré que Jeremstar ne se proclame pas tête d’affiche des victimes de harcèlement, d’autres préfèrent penser que le blogueur a grandi. « Aujourd’hui, j’ai eu la chance d’être reçu par Cedric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique pour une réunion de travail très fructueuse. Monsieur le Ministre est soucieux de bien faire et d’être à l’écoute de chaque victime quelle que soit son expérience et son statut social. Il a pour volonté de protéger chaque français contre l’abomination du harcèlement en ligne » explique le trentenaire sous une photo Instagram, postée après son rendez-vous de ce mardi avec le gouvernement « Je repars de ce rendez-vous confiant et, une fois n’est pas coutume, enchanté de constater que toutes les horreurs que j’ai subies serviront à aider de futures victimes. » 


Voir cette publication sur Instagram

Aujourd’hui, j’ai eu la chance d’être reçu par Cedric O, Secrétaire d’État chargé du Numérique pour une réunion de travail très fructueuse 🙏 . Monsieur le Ministre est soucieux de bien faire et d’être à l’écoute de chaque victime quelle que soit son expérience et son statut social. Il a pour volonté de protéger chaque français contre l’abomination du harcèlement en ligne 👊🏻 . Je repars de ce rendez-vous confiant et, une fois n’est pas coutume, enchanté de constater que toutes les horreurs que j’ai subies serviront à aider de futures victimes ❤️ . #CyberHarcelement #NonAuHarcelement #HarcelementNumerique #JeSoutiensJeremstar

Une publication partagée par JEREMSTAR (@jeremstar) le

Les commentaires de ses followers sous le post sont plutôt encourageants. « Bravo pour ton combat, tu es formidable ! », « Très beau combat, je te félicite pour tout ce que tu fais », « Fière de toi, fière de ton combat et de ton parcours », peut-on y lire.

Jeremstar a également lancé le compte Instagram @harcèlement.online pour que les victimes de cyber-harcèlement puissent se confier. « Il paraît que je suis en train d’évoluer. De mûrir, de grandir… D’avoir envie d’aider les autres à présent » a-t-il déclaré sur son dernier post Instagram. Espérons que cette plateforme puisse réellement aider les victimes à s’en sortir. Après toutes ses actions négatives au cours de sa « carrière », si Jeremstar parvient à se rendre utile et à améliorer cet aspect néfaste de la société, qui peut lui jeter la pierre finalement ? Enfin, mis à part les victimes du cyber-harcèlement dont lui a été le coupable, évidemment ! 

Et vous, que pensez-vous de l’implication de Jeremstar dans le cyber-harcèlement ? 

Amel SAYAD

Comments