Ce n’est plus un secret pour personne, Jessica Thivenin a écrit un livre intitulé « C’est Tout Moi » dans lequel elle parle de sa vie. La jeune femme est également revenue sur un point important dans son ouvrage : le rapport à l’argent qu’ont les candidats et le manque de naturel des nouveaux.

Jessica Thivenin la star des Marseillais fait office de dinosaure dans le monde de la télé-réalité. Il faut dire que la jeune femme est arrivée à une époque où les candidats n’avaient pas encore toutes les possibilités professionnelles qu’ils ont aujourd’hui et ne gagnaient pas autant leurs vies, les placements de produits n’existant pas encore. Par conséquent, à cette époque, les gens qui venaient candidater pour les télés n’étaient pas vraiment avides de buzz afin de gratter des centaines de milliers de followers sur Instagram mais venaient principalement pour vivre une expérience inoubliable. Dans son livre, Jessica regrette la nouvelle mentalité des candidats : « Les nouveaux sont plus calculateurs, moins spontanés. J’ai l’impression qu’ils se disent qu’il y a du business ou du fric à se faire à devenir célèbre et que c’est surtout ça qui les intéresse. Parmi les nouvelles, certaines sont venues me voir au bout d’une demi-heure après que je les ai vues pour la première fois pour me demander comment se passent les placements produits ! »

Il faut dire que ces nouveaux ont de quoi s’inspirer, Jessica l’avoue elle-même, l’argent généré par la télé-réalité et ce malgré quelques difficultés a permis à elle et ses amis Julien Tanti et Kévin Guedj notamment de prévoir l’avenir et d’ouvrir de nombreux business : « Après la deuxième saison des Marseillais, on a commencé à demander un peu plus pour ces bookings. Nous avons réinvesti l’argent qu’on avait gagné grâce à l’émission, car nous savons que ça ne durera pas éternellement. Julien a investi dans une pizzeria, moi dans un salon de coiffure, Kevin, un restaurant de sushis… Nous sommes tous devenus grands. »

Forcément donc, voir un tel succès de la part de Jessica and co attire les convoitises non?

Ce n’est plus un secret pour personne, Jessica Thivenin a écrit un livre intitulé « C’est Tout Moi » dans lequel elle parle de sa vie. La jeune femme est également revenue sur un point important dans son ouvrage : le rapport à l’argent qu’ont les candidats et le manque de naturel des nouveaux.

Jessica Thivenin la star des Marseillais fait office de dinosaure dans le monde de la télé-réalité. Il faut dire que la jeune femme est arrivée à une époque où les candidats n’avaient pas encore toutes les possibilités professionnelles qu’ils ont aujourd’hui et ne gagnaient pas autant leurs vies, les placements de produits n’existant pas encore. Par conséquent, à cette époque, les gens qui venaient candidater pour les télés n’étaient pas vraiment avides de buzz afin de gratter des centaines de milliers de followers sur Instagram mais venaient principalement pour vivre une expérience inoubliable. Dans son livre, Jessica regrette la nouvelle mentalité des candidats : « Les nouveaux sont plus calculateurs, moins spontanés. J’ai l’impression qu’ils se disent qu’il y a du business ou du fric à se faire à devenir célèbre et que c’est surtout ça qui les intéresse. Parmi les nouvelles, certaines sont venues me voir au bout d’une demi-heure après que je les ai vues pour la première fois pour me demander comment se passent les placements produits ! »

View this post on Instagram

Merci à toute les personnes qui me soutiennent chaques jours au quotidien, Merci à toutes les personnes qui ont commandé mon livre… merci pour vos messages merci pour tout tout ça c’est grâce à vous 🙏🏼💕🍀( mon livre est disponible uniquement dans ma bio) www.jessibo.fr

A post shared by Jessica Thivenin (@jessica_thivenin) on

Il faut dire que ces nouveaux ont de quoi s’inspirer, Jessica l’avoue elle-même, l’argent généré par la télé-réalité et ce malgré quelques difficultés a permis à elle et ses amis Julien Tanti et Kévin Guedj notamment de prévoir l’avenir et d’ouvrir de nombreux business : « Après la deuxième saison des Marseillais, on a commencé à demander un peu plus pour ces bookings. Nous avons réinvesti l’argent qu’on avait gagné grâce à l’émission, car nous savons que ça ne durera pas éternellement. Julien a investi dans une pizzeria, moi dans un salon de coiffure, Kevin, un restaurant de sushis… Nous sommes tous devenus grands. »

Forcément donc, voir un tel succès de la part de Jessica and co attire les convoitises non?

Comments