L’acteur hollywoodien qui est toujours en bataille judiciaire contre Amber Heard pour diffamation affirme qu’elle a été jusqu’à se « peindre des bleus au visage » pour l’accuser de violences conjugales. 

En 2016, on apprenait que Johnny Depp et Amber Heard étaient en plein divorce et la raison en était encore bien plus choquante : elle l’accusait d’avoir été violent envers elle. Suite à une bataille judiciaire bien acharnée, on pensait en voir la fin. Mais récemment le Pirate des Caraïbes a fait des révélations hors du commun : il a transmis à la justice des documents officiels dans lequel il accuse son ex-femme de s’être peint des bleus au visage lors de son rapport de police pour l’accuser de violences conjugales.

Le père de Lil-Rose Depp a même retourné la situation en déclarant qu’il a été frappé à l’aide de « canettes de soda, bougies allumées, télécommande de télévision, pots de diluant de peinture… ». Il est même allé plus loin en affirmant qu’ « elle mélangeait des amphétamines et autres médicaments – prescrits sans ordonnance – avec de l’alcool. De ce fait, elle a commis d’innombrables actes de violences domestiques contre moi, et souvent en présence de témoins. Ces actes de violences m’ont d’ailleurs parfois causé des lésions corporelles graves ». 

johnny-depp-amber-heard-1068x623

Cette guerre judiciaire dure maintenant plus de trois ans mais l’ancien compagnon de Vanessa Paradis, « continue de se battre et niera toutes les allégations de violences conjugales à son encontre durant le restant de sa vie ». Et il a bien raison, puisque ces nouvelles informations jouent finalement en faveur de Johnny Depp. L’acteur réclame donc 50 millions de dollars de dommages et intérêts à son ex-femme.

La bataille judiciaire Depp/Heard aura-t-elle enfin une fin ? Et vous pensez-vous que les accusations envers la star hollywoodienne sont vraies ? En tout cas, nous laissons l’affaire entre les mains de la justice pour le verdict final !

L’acteur hollywoodien qui est toujours en bataille judiciaire contre Amber Heard pour diffamation affirme qu’elle a été jusqu’à se « peindre des bleus au visage » pour l’accuser de violences conjugales. 

En 2016, on apprenait que Johnny Depp et Amber Heard étaient en plein divorce et la raison en était encore bien plus choquante : elle l’accusait d’avoir été violent envers elle. Suite à une bataille judiciaire bien acharnée, on pensait en voir la fin. Mais récemment le Pirate des Caraïbes a fait des révélations hors du commun : il a transmis à la justice des documents officiels dans lequel il accuse son ex-femme de s’être peint des bleus au visage lors de son rapport de police pour l’accuser de violences conjugales.

Le père de Lil-Rose Depp a même retourné la situation en déclarant qu’il a été frappé à l’aide de « canettes de soda, bougies allumées, télécommande de télévision, pots de diluant de peinture… ». Il est même allé plus loin en affirmant qu’ « elle mélangeait des amphétamines et autres médicaments – prescrits sans ordonnance – avec de l’alcool. De ce fait, elle a commis d’innombrables actes de violences domestiques contre moi, et souvent en présence de témoins. Ces actes de violences m’ont d’ailleurs parfois causé des lésions corporelles graves ». 

johnny-depp-amber-heard-1068x623

Cette guerre judiciaire dure maintenant plus de trois ans mais l’ancien compagnon de Vanessa Paradis, « continue de se battre et niera toutes les allégations de violences conjugales à son encontre durant le restant de sa vie ». Et il a bien raison, puisque ces nouvelles informations jouent finalement en faveur de Johnny Depp. L’acteur réclame donc 50 millions de dollars de dommages et intérêts à son ex-femme.

La bataille judiciaire Depp/Heard aura-t-elle enfin une fin ? Et vous pensez-vous que les accusations envers la star hollywoodienne sont vraies ? En tout cas, nous laissons l’affaire entre les mains de la justice pour le verdict final !

Comments