Jok’Air poursuit sa « propagande » dans le cadre de la promotion de son nouvel album à venir « Jok’Chirac ». Après « sa mère aux maires », le rappeur vient de nous dévoiler un tout nouveau clip très dansant et sensuel pour « Ne pleure pas ». STAR24 vous raconte tout.

Tic tac, encore quelques semaines avant que Jok’Air soit de retour dans les bacs. Un an après « Jok’Travolta », le jeune homme s’apprête à nous offrir un tout nouveau projet intitulé « Jok’Chirac » qui sera disponible dès le 20 mars. En attendant, il a même lancé une « campagne » pour que les internautes choisissent sa future « première dame ». En attendant, l’interprète de « Châtelet les halles«  continue de teaser son futur projet.

Cette fois-ci, il joue la carte du loveur et de la séduction avec son titre « Ne pleure pas ». Exit le côté rappeur, Jok’Air nous rappelle qu’il sait également chanter. Cette chanson est limite un hommage aux femmes qui sont toujours dans l’espoir et pensent parfois à leurs ex alors qu’il n’y a plus de chance. Le jeune papa qui souffre encore du racisme chante alors son soutien à ces femmes victimes de désillusions amoureuses. « Tu penses toujours à c’lui que t’aimes mais c’lui que t’aimes vaut-il la peine ? T’mets pas dans cet état, il ne reviendra pas. Va d’l’avant, la vie est belle et n’attends pas à c’qu’il te rappelle. T’mets pas dans cet état, il ne reviendra pas. Tu r’gardes vos photos, sur ton portable, tu r’lis vos textos, tous vos messages. Nan, nan, bébé ne pleure pas, nan, nan, nan, bébé ne pleure pas. Au début c’est beau, quand l’amour s’emballe puis ça fait bobo quand la magie s’en va. Nan, nan, nan, bébé ne pleure pas, nan, nan, nan, bébé ne pleure pas », chante-t-il par moment.

Malheureusement, il n’est pas possible pour lui de sécher les larmes de ces demoiselles, il n’a pas de mouchoirs et le makeup n’est pas waterproof. Ce clip en mode exotique et sous une ambiance sensuelle ad’une mélodie des îles été réalisé par Skyso et Julien Gauthier.  Avec ce deuxième extrait, Jok’Air annonce la couleur: il y en aura pour tous les goûts.

Jok’Air poursuit sa « propagande » dans le cadre de la promotion de son nouvel album à venir « Jok’Chirac ». Après « sa mère aux maires », le rappeur vient de nous dévoiler un tout nouveau clip très dansant et sensuel pour « Ne pleure pas ». STAR24 vous raconte tout.

Tic tac, encore quelques semaines avant que Jok’Air soit de retour dans les bacs. Un an après « Jok’Travolta », le jeune homme s’apprête à nous offrir un tout nouveau projet intitulé « Jok’Chirac » qui sera disponible dès le 20 mars. En attendant, il a même lancé une « campagne » pour que les internautes choisissent sa future « première dame ». En attendant, l’interprète de « Châtelet les halles«  continue de teaser son futur projet.

Cette fois-ci, il joue la carte du loveur et de la séduction avec son titre « Ne pleure pas ». Exit le côté rappeur, Jok’Air nous rappelle qu’il sait également chanter. Cette chanson est limite un hommage aux femmes qui sont toujours dans l’espoir et pensent parfois à leurs ex alors qu’il n’y a plus de chance. Le jeune papa qui souffre encore du racisme chante alors son soutien à ces femmes victimes de désillusions amoureuses. « Tu penses toujours à c’lui que t’aimes mais c’lui que t’aimes vaut-il la peine ? T’mets pas dans cet état, il ne reviendra pas. Va d’l’avant, la vie est belle et n’attends pas à c’qu’il te rappelle. T’mets pas dans cet état, il ne reviendra pas. Tu r’gardes vos photos, sur ton portable, tu r’lis vos textos, tous vos messages. Nan, nan, bébé ne pleure pas, nan, nan, nan, bébé ne pleure pas. Au début c’est beau, quand l’amour s’emballe puis ça fait bobo quand la magie s’en va. Nan, nan, nan, bébé ne pleure pas, nan, nan, nan, bébé ne pleure pas », chante-t-il par moment.

Malheureusement, il n’est pas possible pour lui de sécher les larmes de ces demoiselles, il n’a pas de mouchoirs et le makeup n’est pas waterproof. Ce clip en mode exotique et sous une ambiance sensuelle ad’une mélodie des îles été réalisé par Skyso et Julien Gauthier.  Avec ce deuxième extrait, Jok’Air annonce la couleur: il y en aura pour tous les goûts.

Comments