La chanteuse Joyce Jonathan fait une révélation surprenante sur son enfance mercredi dernier dans l’émission Folie Passagère.

joyce

Mercredi 27 avril, Joyce Jonathan était invitée dans l’émission de Frédéric Lopez, Folie Passagère pour parler de son nouvel album, Une place pour moi réalisé par Antoine Gaillet en collaboration avec Julien Doré et le groupe BB Brunes

La chanteuse revient  notamment sur son enfance et raconte qu’après avoir eu deux premières filles, elle a cru comprendre que sa mère voulait un garçon. Se sentant coupable, pour ne pas décevoir celle-ci la petite fille décide de se présenter aux yeux des autres comme un garçon. Joyce Jonathan s’est fait couper les cheveux très court et a exigé de se faire appeler « Michaël » pendant 2 ans. Deux ans durant lesquelles elle se changeait dans les vestiaires des garçons. La maitresse en est même venue à écrire un mot dans son carnet de correspondance qui disait : « il faut que Joyce arrête de se prendre pour un garçon, qu’elle arrête d’appeler sa prof poulette ».  Pour finir, l’un des invités intérroge l’ancien garçon manqué : « Vous arriviez à faire pipi debout ? » , ce à quoi la jeune femme répondait « eh bien, j’ai développé ça ».

Et-vous, êtes vous surpris par cette déclaration ?

J.C

La chanteuse Joyce Jonathan fait une révélation surprenante sur son enfance mercredi dernier dans l’émission Folie Passagère.

joyce

Mercredi 27 avril, Joyce Jonathan était invitée dans l’émission de Frédéric Lopez, Folie Passagère pour parler de son nouvel album, Une place pour moi réalisé par Antoine Gaillet en collaboration avec Julien Doré et le groupe BB Brunes

La chanteuse revient  notamment sur son enfance et raconte qu’après avoir eu deux premières filles, elle a cru comprendre que sa mère voulait un garçon. Se sentant coupable, pour ne pas décevoir celle-ci la petite fille décide de se présenter aux yeux des autres comme un garçon. Joyce Jonathan s’est fait couper les cheveux très court et a exigé de se faire appeler « Michaël » pendant 2 ans. Deux ans durant lesquelles elle se changeait dans les vestiaires des garçons. La maitresse en est même venue à écrire un mot dans son carnet de correspondance qui disait : « il faut que Joyce arrête de se prendre pour un garçon, qu’elle arrête d’appeler sa prof poulette ».  Pour finir, l’un des invités intérroge l’ancien garçon manqué : « Vous arriviez à faire pipi debout ? » , ce à quoi la jeune femme répondait « eh bien, j’ai développé ça ».

Et-vous, êtes vous surpris par cette déclaration ?

J.C

Comments