Toutes les grossesses sont différentes et ce n’est pas Julie Ricci qui dira le contraire. Alors que le jour de son accouchement approche à grand pas, la jeune femme s’est livrée sur ses craintes et difficultés et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est touchant.

Il y a quelques jours, Julie Ricci se confiait sur sa prise de poids lors de cette deuxième grossesse et a raconté sur Instagram: « Nous t’attendons avec impatience 👶🏼🙏🏻. Je commence à avoir hâte d’accoucher, une fin de grossesse beaucoup plus difficile que pour Gianni. Entre les varices, le diabète gestationel, la dilatation des reins du bébé, plus 25kg, le dos en compote 🤣 je vais m’arrêter là je pense lol. Comme quoi d’une grossesse à l’autre elles peuvent être très différentes et bien je confirme 😀. Ça va que c’est pour nos chères et tendres enfants que nous chéririons toute notre vie. Être une maman et une femme et vraiment le plus beau rôle de ma vie.🙏🏻 ».

Alors que l’accouchement peut survenir à tout moment, celle qui a été lynchée à cause de son apparence s’est confiée plutôt émue sur la fin de cette nouvelle grossesse. « J’ai eu plein de péripéties, ce n’est pas du tout la même grossesse qu’avec Gianni. Les reins du bébé dilatés, le diabète gestationnel… J’ai rendez-vous jeudi pour savoir quand est-ce qu’on me déclenche, si on fait une césarienne… C’est plein de questions, c’est le stress, c’est vraiment très très très très différent. Comme j’ai rendez-vous jeudi, je pense que ça m’angoisse, c’est dur  » a raconté Julie Ricci. D’ailleurs l’accouchement est prévu pour le 26 juin prochain. Espérons que tout se passe bien d’ici là et que tout ceci ne soit qu’un mauvais souvenir ensuite.

Elle n’est pas la seule candidate à voir sa famille s’agrandir prochainement. C’est également le cas de Manon Tanti et Emilie Fiorelli.

Toutes les grossesses sont différentes et ce n’est pas Julie Ricci qui dira le contraire. Alors que le jour de son accouchement approche à grand pas, la jeune femme s’est livrée sur ses craintes et difficultés et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est touchant.

Il y a quelques jours, Julie Ricci se confiait sur sa prise de poids lors de cette deuxième grossesse et a raconté sur Instagram: « Nous t’attendons avec impatience 👶🏼🙏🏻. Je commence à avoir hâte d’accoucher, une fin de grossesse beaucoup plus difficile que pour Gianni. Entre les varices, le diabète gestationel, la dilatation des reins du bébé, plus 25kg, le dos en compote 🤣 je vais m’arrêter là je pense lol. Comme quoi d’une grossesse à l’autre elles peuvent être très différentes et bien je confirme 😀. Ça va que c’est pour nos chères et tendres enfants que nous chéririons toute notre vie. Être une maman et une femme et vraiment le plus beau rôle de ma vie.🙏🏻 ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Julie Ricci (@juliericci_officiel) le

Alors que l’accouchement peut survenir à tout moment, celle qui a été lynchée à cause de son apparence s’est confiée plutôt émue sur la fin de cette nouvelle grossesse. « J’ai eu plein de péripéties, ce n’est pas du tout la même grossesse qu’avec Gianni. Les reins du bébé dilatés, le diabète gestationnel… J’ai rendez-vous jeudi pour savoir quand est-ce qu’on me déclenche, si on fait une césarienne… C’est plein de questions, c’est le stress, c’est vraiment très très très très différent. Comme j’ai rendez-vous jeudi, je pense que ça m’angoisse, c’est dur  » a raconté Julie Ricci. D’ailleurs l’accouchement est prévu pour le 26 juin prochain. Espérons que tout se passe bien d’ici là et que tout ceci ne soit qu’un mauvais souvenir ensuite.

Elle n’est pas la seule candidate à voir sa famille s’agrandir prochainement. C’est également le cas de Manon Tanti et Emilie Fiorelli.

Comments