Dans le milieu de la télé réalité les beaux gosses qui enchaînent les conquêtes ont presque tous un surnom. Kévin Guedj se fait appeler le jaguar, Vincent Queijo est un Don Juan, tandis que Julien Bert est un loup. Mais après avoir fait pleurer Maëva Martinez dans la villa des cœurs brisés 3, Julien Bert a su se remettre en question et est aujourd’hui un tout autre homme. Star24 vous dit tout. 

Pendant le tournage de la villa des cœurs brisés 3, Julien Bert a littéralement craqué sur Maëva Martinez. Malheureusement, l’ex dAurélie Dotremont n’a pas été tendre avec l’ex secretiste. Un comportement qu’il a beaucoup regretté par la suite allant jusqu’à présenté ses excuses à l’ex de Marvin.  « On était vraiment beaux. Je suis vraiment un enc**é, désolé encore. Heureusement que c’est du passé et que j’ai tellement changé », déclarait-il après la diffusion d’un épisode avant de poursuivre : « J’ai pas été respectueux envers Maeva. Je vais pas sortir l’effet de meute, certes il y avait les autres… Mais c’était à moi d’être un peu plus intelligent que les autres. Mais quand on est en groupe, on veut toujours être celui qui pisse le plus loin. J’ai fait pleurer Maeva, je m’en suis voulu. Rassurez-vous, elle m’a pardonné, ça va super bien entre nous (…) mais je m’excuse encore parce que ça a été très dur pour moi de voir ces images ». Aujourd’hui, Julien Bert s’est complètement métamorphosé depuis son expérience Lucie. Dans une interview accordée à nos confrères de Melty il déclare : « C’est la meilleure expérience de télé que j’ai pu faire. Je me suis épaté moi-même, mais j’ai joué le coaching à fond. Ça a mis plus de temps que les autres, parce que j’étais extrêmement malade, mais il y a vraiment un Julien d’avant l’aventure, et un Julien d’après. Dans ma vie de tous les jours, ça m’a complètement changé, je la conseille à tout le monde cette émission. Avec le coaching, j’ai vraiment pris conscience du mal que je pouvais faire à certaines filles. Aujourd’hui, j’arrête de promettre monts et merveilles aux filles pour les avoir une nuit dans mon lit. Je suis beaucoup plus franc ! Déjà les coups d’un soir, avant je les embobinais, et une fois que j’avais eu ce que je voulais, je leur appelais un uber. C’était horrible, ça les faisait souffrir, je pense. » 

Malgré le challenge de taille, on dirait bien que Julien Bert a définitivement dit adieu au loup. Reste à savoir quelle femme saura conquérir son cœur pour toujours…

Comments