Alors que le deuxième film Jurassic World est prévu pour l’été 2018, on obtient tout de même des informations sur son contenu...Et pas que ! On a aujourd’hui une image qui pourrait être le logo du long-métrage ! Découvrez-le maintenant. 

ne4kptwf2e4876_2_b

Si le film Jurassic World 2 avec Chris Pratt est prévu pour juin 2018, son tournage serait déjà presque terminé ! En effet, le projet serait déjà en pleine finition, il ne resterait que quelques scènes à tourner à Hawaï, mais sinon une bonne partie du film serait déjà bouclée ! Mais attendez, ce n’est pas tout ! En effet, au Musée d’Histoire Naturelle de Londres, une image venant d’une petite fête organisée par la production nous intrigue ! Ce n’est pas une simple photo, ce serait le logo du film ! Découvrez-le ci-dessous :

Et attendez ! En bonus, on vous offre également une vidéo du tournage que cette même personne a posté sur son compte twitter :

 

On a hâte de recevoir encore plus d’informations et de photos/vidéos du film, et vous ?

Tiphanie BÉNARD.

Alors que le deuxième film Jurassic World est prévu pour l’été 2018, on obtient tout de même des informations sur son contenu...Et pas que ! On a aujourd’hui une image qui pourrait être le logo du long-métrage ! Découvrez-le maintenant. 

ne4kptwf2e4876_2_b

Si le film Jurassic World 2 avec Chris Pratt est prévu pour juin 2018, son tournage serait déjà presque terminé ! En effet, le projet serait déjà en pleine finition, il ne resterait que quelques scènes à tourner à Hawaï, mais sinon une bonne partie du film serait déjà bouclée ! Mais attendez, ce n’est pas tout ! En effet, au Musée d’Histoire Naturelle de Londres, une image venant d’une petite fête organisée par la production nous intrigue ! Ce n’est pas une simple photo, ce serait le logo du film ! Découvrez-le ci-dessous :

Et attendez ! En bonus, on vous offre également une vidéo du tournage que cette même personne a posté sur son compte twitter :

 

On a hâte de recevoir encore plus d’informations et de photos/vidéos du film, et vous ?

Tiphanie BÉNARD.

Comments