Kamila et Noré, anciens candidats de la saison 11 de Secret Story, sont devenus parents pour la première fois.  Sur Snapchat, la belle brune revient sur son accouchement long et difficile.

Kamila et Noré ont accueilli le 29 novembre leur premier enfant, un petit garçon nommé Kenan. Une heureuse nouvelle qui enchante les deux amoureux, ensemble depuis plus de dix ans. Mais avant de naître, Kamila n’a pas vécu un accouchement de tout repos, voire assez douloureux. En effet, comme l’a confié Noré sur Instagram sa femme a vécu  « 18h50 de galère ».

Un travail éprouvant et fatiguant car son fils a mis du temps à venir au monde. Maman pour la première fois, la belle se livre auprès de ses abonnés à ce sujet sur Snapchat. « J’ai commencé à crier de douleur. A 5h du matin je n’en pouvais plus, je souffrais trop, j’ai dit à l’infirmier que j’allais tomber dans les pommes. On m’a dit qu’on ne pouvait toujours pas poser la péridurale car le col n’était pas assez ouvert, mais on m’a donné de la morphine pour me soulager. » (…) La douleur a ensuite commencé à diminuer, mais ça restait « insupportable ». C’est alors que les médecins lui ont posé la péridurale. Elle continue disant « On m’a demandé de pousser, j’ai tout donné. Mais le souci c’est que le bébé a décidé de lever la tête et ce n’était pas bon pour l’accouchement. On m’a quand même dit de pousser pendant quarante-cinq minutes. Mais il ne descendait pas. Je vois que le médecin prend deux énormes spatules » a-t-elle raconté.

Un recours auquel Kamila redoutait être confrontée lors de l’accouchement car sensible à la douleur, elle explique : « J’espérais éviter ça car je suis douillette, en plus elles faisaient la taille de mes bras. L’effet de la péridurale partait en plus donc je ressentais tout. Je pleurais, je criais. J’ai cru que j’allais faire un malaise« . Et ce n’est malheureusement pas fini car les spatules n’ont pas fonctionné pour la jeune femme qui a donc dû faire une césarienne. « Je ne m’étais pas préparée à ça mais je voulais vraiment que le bébé sorte et qu’il soit en bonne santé. On m’a injectée une sorte d’anesthésie donc je ne sentais plus rien. J’étais épuisée, je n’avais plus de forces. A ce moment-là, j’avais peur pour le bébé. Ça a été très rapide et j’ai entendu : ‘Ça y est.’ Pas de bruit pendant trente secondes et j’ai entendu un petit cri. Ensuite encore plus rien. J’ai demandé à Noré si ça allait et j’ai entendu un deuxième cri. On m’a dit que tout allait très bien. C’était tellement dur, j’ai tellement souffert » a-t-elle conclu.


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par KAMILA (@kamilaofficiel)

On lui souhaite bien du repos à Kamila !

Kamila et Noré, anciens candidats de la saison 11 de Secret Story, sont devenus parents pour la première fois.  Sur Snapchat, la belle brune revient sur son accouchement long et difficile.

Kamila et Noré ont accueilli le 29 novembre leur premier enfant, un petit garçon nommé Kenan. Une heureuse nouvelle qui enchante les deux amoureux, ensemble depuis plus de dix ans. Mais avant de naître, Kamila n’a pas vécu un accouchement de tout repos, voire assez douloureux. En effet, comme l’a confié Noré sur Instagram sa femme a vécu  « 18h50 de galère ».

Un travail éprouvant et fatiguant car son fils a mis du temps à venir au monde. Maman pour la première fois, la belle se livre auprès de ses abonnés à ce sujet sur Snapchat. « J’ai commencé à crier de douleur. A 5h du matin je n’en pouvais plus, je souffrais trop, j’ai dit à l’infirmier que j’allais tomber dans les pommes. On m’a dit qu’on ne pouvait toujours pas poser la péridurale car le col n’était pas assez ouvert, mais on m’a donné de la morphine pour me soulager. » (…) La douleur a ensuite commencé à diminuer, mais ça restait « insupportable ». C’est alors que les médecins lui ont posé la péridurale. Elle continue disant « On m’a demandé de pousser, j’ai tout donné. Mais le souci c’est que le bébé a décidé de lever la tête et ce n’était pas bon pour l’accouchement. On m’a quand même dit de pousser pendant quarante-cinq minutes. Mais il ne descendait pas. Je vois que le médecin prend deux énormes spatules » a-t-elle raconté.

Un recours auquel Kamila redoutait être confrontée lors de l’accouchement car sensible à la douleur, elle explique : « J’espérais éviter ça car je suis douillette, en plus elles faisaient la taille de mes bras. L’effet de la péridurale partait en plus donc je ressentais tout. Je pleurais, je criais. J’ai cru que j’allais faire un malaise« . Et ce n’est malheureusement pas fini car les spatules n’ont pas fonctionné pour la jeune femme qui a donc dû faire une césarienne. « Je ne m’étais pas préparée à ça mais je voulais vraiment que le bébé sorte et qu’il soit en bonne santé. On m’a injectée une sorte d’anesthésie donc je ne sentais plus rien. J’étais épuisée, je n’avais plus de forces. A ce moment-là, j’avais peur pour le bébé. Ça a été très rapide et j’ai entendu : ‘Ça y est.’ Pas de bruit pendant trente secondes et j’ai entendu un petit cri. Ensuite encore plus rien. J’ai demandé à Noré si ça allait et j’ai entendu un deuxième cri. On m’a dit que tout allait très bien. C’était tellement dur, j’ai tellement souffert » a-t-elle conclu.


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par KAMILA (@kamilaofficiel)

On lui souhaite bien du repos à Kamila !

Comments