La star de la télévision américaine et future maman, Khloe Kardashian a perdu un être important à ses yeux. Très attristée par la terrible nouvelle, elle s’est livrée à cœur ouvert sur son chagrin à travers un message très émouvant.

Khloe Kardashian dog died https://www.instagram.com/p/BelsL4IByQt/ Credit: Khloe Kardashian/Instagram

La nuit dernière un terrible événement est arrivé à la belle Khloé Kardashian,celle qui a pour habitude de se montrer tout sourire sur les réseaux, a livré sa peine suite à la mort de sa chienne Gabbana. Une disparition qui a fendu le cœur de la future maman, comme en témoigne son post Instagram. « La nuit dernière, ma douce Gabbana est décé­dée. Elle était plus qu’un animal. Elle était mon premier enfant, ma compagne et mon amie. Elle était incroyable ! Elle s’arran­geait toujours pour que je ne sois jamais seule, même dans les moments de soli­tude. La maison ne sera plus jamais pareille. Je ne pensais pas que je serai aussi dévas­tée après la perte d’un chien mais 14 ans, c’est une longue période ensemble. Elle a joué un rôle impor­tant dans ma vie et je lui serai à jamais recon­nais­sante ! Je t’aime Goober ! Je ne t’oublie­rai jamais ! ». Un message poignant qui a aussi ému et attristé ses fans qui lui ont envoyé des tonnes de messages de soutien: « Je t’envoie pleins d’amour je connais le sentiment dévastateur de perdre un chien bien aimé, qui n’est rien d’autre qu’un paquet d’amour inconditionnel », « Tu lui a donné la vie parfaite, la voyant courir dans le jardin et jouer même à un âge avancé, elle était toujours heureuse, désolé pour ta perte. », « Awww @khloekardashian Je sais combien vous avez aimé Gabbana, Elle va tous nous manquer énormément. Mes condoléances »

48bea04a00000578-0-image-a-97_1517349790774

Sa petite sœur Kendall Jenner a également publié une photo de leur chienne Gabbana légendant : « tes bisous me manquent pour toujours. Je sais que tu es la haut en train de nager, petit poisson. ». Triste nouvelle donc pour la famille Kardashian/Jenner.

Toutes nos condoléances.

Comments