Dans le milieu de la télé réalité, il y a beaucoup de candidats considérés comme extravagants, grande gueules, qui n’ont peur de rien ni de personne, et qui font absolument ce qu’ils veulent quand ils le veulent. C’est à cette catégorie que pourrait appartenir Kim Glow. La jeune femme toujours sans complexe a partagé une photo que les internautes n’ont pas vraiment apprécié… 

Sur la toile Kim Glow enchaîne les frasques. La jeune femme qui n’hésite pas à afficher son corps de rêve sur les réseaux sociaux, ne s’est pas fait lyncher par les internautes pour une autre photo sexy. On vous explique. En super copine, Kim Glow a accompagné une amie tout au long de son processus de chirurgie esthétique. Très populaire sur les réseaux sociaux est suivie par beaucoup d’adolescents, Tata Kimmy a tenu à montrer à son public le déroulé intégral de l’opération de son amie, à but préventif, comme elle l’a expliqué plus tard. Sur Snapchat et Instagram, la jolie brune a donc diffusé en direct, l’opération de son amie, venue subir une liposuccion. Malheureusement, le public de la jeune femme n’a pas accueilli la vidéo comme Kim l’aurait voulu. Très vite, les messages de désapprobation se sont enchaînés sur la toile : « Quand je vois les snaps de @kimglowofficiel je me dis qu’il y a vraiment plus aucune pudeur , banaliser la chirurgie a ce point c’est une honte tout ça pour que madame puisse avec des interventions gratuites pfffff »,  « Non mais stop la story de Kim Glow elle m’a grave écœuré », Je suis bien d’accord avec vous c’est une honte, il y as des gamin de 13 15 ans qui la regarde … c’est choquant », « Par contre @kimglowofficiel qui filme une liposuccion pour un petit billet (sponsorisé) comme si c’était banal alors qu’elle est suivie par des gosses de 12-13 ans, je trouve ça vraiment aberrant !. »

Même si d’ordinaire Kim Glow répond très rarement aux messages de ses détracteurs, la jolie brune a cette fois tenu à rétablir les choses dans leur contexte, en justifiant son action comme moyen d’informer les jeunes sur les dessous de la chirurgie. Bon allez, c’était peut-être un peu maladroit, mais avouez que cela partait d’un bon sentiment…

Comments