Oubliez l’image de bimbo sulfureuse de Kim Glow ! Hé oui, l’ex-candidate des Vacances des Anges 2: bienvenue chez les Grecs a fait une grande révélation à ses fans : elle a décidé de tirer une croix sur son côté sexy pour…la religion !

Décidément, Kim Glow est toujours pleine de surprises ! Après avoir provoqué la polémique à cause de ses clichés trop sexy, la jeune femme a décidé de mettre un terme à tout cela comme elle l’a annoncé sur Instagram. Elle a alors déclaré après avoir dit s’être éloigné « son ennemi »: « Il m’a fait croire pendant des années que je n’étais bonne qu’à montrer mes fesses, que sans ça je perdrais tout (…) Le seigneur a entendu mon appel sincère et il m’a fait comprendre à quel point je suis une personne merveilleuse avec un coeur énorme et qu’il va se servir de moi, de ma notoriété (…) Je sais que je vais subir beaucoup d’attaques mais j’ai derrière une église solide (…) Peu importe le passé, l’essentiel est de se repentir d’un coeur sincère le jour venu. Je vous expliquerai comment j’ai été touché par le Saint Esprit et quand le moment sera venu. Le seigneur pourra parler à travers moi (…) préparez-vous ! Alors oui je suis sur le chemin, oui personne n’est parfait, oui je fais la promotion d’une machine de sport où je montre mes fesses. Ben maintenant c’est pour le travail, avant c’était tous les jours pour le plaisir ».

kimglow

Kim Glow a même donné quelques détails à ce sujet sur Snapchat: « J’ai vu la polémique concernant mes croyances. J’ai été vraiment étonnée de voir autant d’articles (…) C’est rien, c’est un choix personnel que je partage avec vous (…) J’ai eu des changements radicaux dans ma vie (…) Mon témoignage, je le ferai, ce que j’ai vécu personnellement pour en arriver là (…) J’ai eu un message dans mon cœur (…) Aujourd’hui, j’ai su mettre mon impulsivité de côté (…) L’amour, ça arrange tout (…) Avant, je me mettais à moitié à poil par plaisir, j’adorais m’exhiber. Aujourd’hui, ce n’est plus par plaisir, c’est un travail (…) C’est déjà un gros pas pour moi ».

Que pensez-vous de sa décision ?

Comments