Depuis le 30 mai dernier, Kim Kardashian affiche publiquement son soutien à Kevin Cooper, un prisonnier accusé de quatre meurtres. Un soutien que la mère d’une des victimes n’apprécie pas du tout !

Elle avait aidé Alice Marie Johnson, une prisonnière condamnée à vie, à être graciée. Depuis, Kim Kardashian, qui s’apprête à reprendre les études de droit, en a fait son combat. « J’espère continuer ce travail important en travaillant avec des organisations qui se battent depuis plus longtemps que moi et méritent la reconnaissance » avait-elle tweeté après la libération de Johnson.  Son nouveau protégé, c’est Kevin Cooper, un prisonnier accusé de quadruple meurtre en 1983. Il est accusé d’avoir tué ses voisins ainsi qu’un petit garçon de 11 ans qui passait la nuit chez eux. Kim Kardashian, qui a récemment défendu sa petite sœur Kylie, est bien décidée à le défendre lui aussi !

kim-kardashian-west-beauty-14-millions-de-benefices-en-moins-de-4-minutes

La femme de Kanye West a rendu visite le 30 mai dernier à Kevin Cooper à la prison de San Quentin. Elle a également demandé à la cour de la Californie d’exiger plus d’examens ADN dans l’enquête. Le jour même, elle a partagé sur twitter  une photo accompagnée du prisonnier avec en légende : « C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai rencontré Kevin Cooper hier, dans le couloir de la mort de San Quentin. Il a été sérieux et honnête et je crois qu’il est innocent des crimes pour lesquels il a été condamné. »

Si les efforts de Kim Kardashian, qui a été elle même accusée de mettre en danger son bébé, pour éviter la peine de mort à Cooper font un heureux, elle crée néanmoins la polémique. Et c’est la mère du petit garçon de 11 ans tué cette nuit là qui a pris la parole ce week end chez TMZ : « Ça me donne envie de vomir, et j’ai de la peine pour [Kim]. Pour ce qu’elle nous fais. L’immense peine qu’elle nous cause est injustifiable. » Pour cette maman endeuillée depuis maintenant 36 ans, Kim n’est pas assez informée : « Si elle avait pris le temps de s’assoir et lire les retranscriptions de tous les procès et appels, elle aurait envie de vomir à l’idée d’être dans la même pièce que lui. » Kim n’a pour l’instant pas répondu à la réaction de la maman de la victime.

Et vous, que pensez vous de la prise de position de Kim ? 

Amel SAYAD

Depuis le 30 mai dernier, Kim Kardashian affiche publiquement son soutien à Kevin Cooper, un prisonnier accusé de quatre meurtres. Un soutien que la mère d’une des victimes n’apprécie pas du tout !

Elle avait aidé Alice Marie Johnson, une prisonnière condamnée à vie, à être graciée. Depuis, Kim Kardashian, qui s’apprête à reprendre les études de droit, en a fait son combat. « J’espère continuer ce travail important en travaillant avec des organisations qui se battent depuis plus longtemps que moi et méritent la reconnaissance » avait-elle tweeté après la libération de Johnson.  Son nouveau protégé, c’est Kevin Cooper, un prisonnier accusé de quadruple meurtre en 1983. Il est accusé d’avoir tué ses voisins ainsi qu’un petit garçon de 11 ans qui passait la nuit chez eux. Kim Kardashian, qui a récemment défendu sa petite sœur Kylie, est bien décidée à le défendre lui aussi !

kim-kardashian-west-beauty-14-millions-de-benefices-en-moins-de-4-minutes

La femme de Kanye West a rendu visite le 30 mai dernier à Kevin Cooper à la prison de San Quentin. Elle a également demandé à la cour de la Californie d’exiger plus d’examens ADN dans l’enquête. Le jour même, elle a partagé sur twitter  une photo accompagnée du prisonnier avec en légende : « C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai rencontré Kevin Cooper hier, dans le couloir de la mort de San Quentin. Il a été sérieux et honnête et je crois qu’il est innocent des crimes pour lesquels il a été condamné. »

Si les efforts de Kim Kardashian, qui a été elle même accusée de mettre en danger son bébé, pour éviter la peine de mort à Cooper font un heureux, elle crée néanmoins la polémique. Et c’est la mère du petit garçon de 11 ans tué cette nuit là qui a pris la parole ce week end chez TMZ : « Ça me donne envie de vomir, et j’ai de la peine pour [Kim]. Pour ce qu’elle nous fais. L’immense peine qu’elle nous cause est injustifiable. » Pour cette maman endeuillée depuis maintenant 36 ans, Kim n’est pas assez informée : « Si elle avait pris le temps de s’assoir et lire les retranscriptions de tous les procès et appels, elle aurait envie de vomir à l’idée d’être dans la même pièce que lui. » Kim n’a pour l’instant pas répondu à la réaction de la maman de la victime.

Et vous, que pensez vous de la prise de position de Kim ? 

Amel SAYAD

Comments