Après la pluie vient le beau temps. Conscient de l’impact des réseaux sociaux lorsque l’on est médiatisé, Koba La D est revenu sur la polémique autour de la capture d’écran qu’il a partagé. En effet, le rappeur a décidé de s’engager contre l’homophobie à sa façon comme il l’a prouvé dans une longue vidéo publiée sur Instagram.

Souvenez-vous, peu de temps avant le confinement, Koba La D partageait une capture d’écran où l’on voyait un article qui mentionnait un père de famille qui a tué son fils en apprenant qu’il était gay. Celle-ci était accompagnée du commentaire suivant: « bien joué ». Très vite, celui qui a collaboré avec Dadju a été accusé d’être homophobe et de nombreux festivals l’ont déprogrammé. De là, il a tenu à dire qu’il s’agissait d’une maladresse de sa part.

Quelques semaines après son bad buzz, celui qui a été imité par Mister V a pris la parole à ce sujet sur Instagram et a mis en garde ses followers en lâchant : « Je leur dirai qu’ils n’ont pas le droit de faire ça. Il faut les protéger et ça c’est le rôle des parents. Et pour ceux qui font ça, heureusement qu’il y a des associations d’ailleurs qui les aident pour se trouver un abri, un toit, se loger… C’est comme la capture. Je voulais la partager pour montrer que c’est une dinguerie de tuer son fils parce qu’il était gay ».

Koba La D a ensuite ajouté: « Mais en vrai, je n’ai rien à voir avec l’homophobie, je ne suis pas du tout homophobe. Je n’ai pas fait attention au commentaire et elle est là mon erreur. Mais rien à voir avec l’homophobie. C’est pour ça qu’il faut toujours faire attention à ce que vous allez écrire ou partager sur le net. Parce qu’il peut y avoir de grosses retombées pour ceux qui sont victimes d’homophobie et c’est pas bon ».

Reste à savoir si son Mea Culpa sera accepté par ses fans.

Après la pluie vient le beau temps. Conscient de l’impact des réseaux sociaux lorsque l’on est médiatisé, Koba La D est revenu sur la polémique autour de la capture d’écran qu’il a partagé. En effet, le rappeur a décidé de s’engager contre l’homophobie à sa façon comme il l’a prouvé dans une longue vidéo publiée sur Instagram.

Souvenez-vous, peu de temps avant le confinement, Koba La D partageait une capture d’écran où l’on voyait un article qui mentionnait un père de famille qui a tué son fils en apprenant qu’il était gay. Celle-ci était accompagnée du commentaire suivant: « bien joué ». Très vite, celui qui a collaboré avec Dadju a été accusé d’être homophobe et de nombreux festivals l’ont déprogrammé. De là, il a tenu à dire qu’il s’agissait d’une maladresse de sa part.

Quelques semaines après son bad buzz, celui qui a été imité par Mister V a pris la parole à ce sujet sur Instagram et a mis en garde ses followers en lâchant : « Je leur dirai qu’ils n’ont pas le droit de faire ça. Il faut les protéger et ça c’est le rôle des parents. Et pour ceux qui font ça, heureusement qu’il y a des associations d’ailleurs qui les aident pour se trouver un abri, un toit, se loger… C’est comme la capture. Je voulais la partager pour montrer que c’est une dinguerie de tuer son fils parce qu’il était gay ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 📀📀&💿💿 (@koba_lad) le

Koba La D a ensuite ajouté: « Mais en vrai, je n’ai rien à voir avec l’homophobie, je ne suis pas du tout homophobe. Je n’ai pas fait attention au commentaire et elle est là mon erreur. Mais rien à voir avec l’homophobie. C’est pour ça qu’il faut toujours faire attention à ce que vous allez écrire ou partager sur le net. Parce qu’il peut y avoir de grosses retombées pour ceux qui sont victimes d’homophobie et c’est pas bon ».

Reste à savoir si son Mea Culpa sera accepté par ses fans.

Comments