La finaliste de l’édition 2015 Koh Lanta, Chantal, a faillit perdre la vie après s’être gravement blessé !chantal koh lanta

Vous n’avez pas pu oublier son passage dans le programme de Tf1. Chantal, candidate emblématique de Koh Lanta en 2015, a échappé de près à la mort. Après avoir tardé à faire soigner son doigt blessé alors qu’elle retapait sa maison sur l’île de Madagascar, la championne de kickboxing a faillit ne plus revoir le jour. Elle portait d’ailleurs un bandage épais autour de la main lors de la finale l’an passé.

chantal koh lanta 2

Contacté par le magazine Téléstar, elle s’est exprimé sur son état de santé et déclare : « Bêtement, avec un canif, je me suis taillé le doigt. En quelques jours à peine, cela s’est transformé en gangrène. J’ai eu trois staphylocoques. On est venu à bout assez vite des deux premiers mais, le troisième a été plus dur à éliminer. Je risquais l’amputation de l’index. » Malgré la guérison, la mère de famille explique : « Mon doigt est accroché à ma main. Mais je ne l’utilise pratiquement plus. Tout simplement parce qu’il n’y a plus d’articulation. On a été obligé de me l’enlever pour régler le problème. » Une vraie guerrière il n’y a pas à dire !

Que pensez-vous de la blessure de Chantal ?

La finaliste de l’édition 2015 Koh Lanta, Chantal, a faillit perdre la vie après s’être gravement blessé !chantal koh lanta

Vous n’avez pas pu oublier son passage dans le programme de Tf1. Chantal, candidate emblématique de Koh Lanta en 2015, a échappé de près à la mort. Après avoir tardé à faire soigner son doigt blessé alors qu’elle retapait sa maison sur l’île de Madagascar, la championne de kickboxing a faillit ne plus revoir le jour. Elle portait d’ailleurs un bandage épais autour de la main lors de la finale l’an passé.

chantal koh lanta 2

Contacté par le magazine Téléstar, elle s’est exprimé sur son état de santé et déclare : « Bêtement, avec un canif, je me suis taillé le doigt. En quelques jours à peine, cela s’est transformé en gangrène. J’ai eu trois staphylocoques. On est venu à bout assez vite des deux premiers mais, le troisième a été plus dur à éliminer. Je risquais l’amputation de l’index. » Malgré la guérison, la mère de famille explique : « Mon doigt est accroché à ma main. Mais je ne l’utilise pratiquement plus. Tout simplement parce qu’il n’y a plus d’articulation. On a été obligé de me l’enlever pour régler le problème. » Une vraie guerrière il n’y a pas à dire !

Que pensez-vous de la blessure de Chantal ?

Comments