Accusé d’agression sexuelle, le candidat de Koh-Lanta, Eddy Guyot, clame toujours son innocence et sort de son silence lors d’une interview chez Closer, ce dernier balance sur la supposée victime et sur la production du programme. 

C’est une grande polémique que connait actuellement Koh-Lanta, pour cause, le tournage de la nouvelle saison a rapidement pris à la suite d’une supposée agression sexuelle. Une annonce  alors confirmée par la production du programme ALP. Si les proches de la supposée victime ont pris la parole pour défendre la candidate Candide Renard (puisque cette dernière ne veut pas s’exprimer devant la presse), c’est au tour du présumé agresseur de faire entendre sa voix et la véritable histoire selon lui. Après une première déclaration dans Télé Stars, Eddy Guyot a choisi Closer pour raconter l’histoire et se défendre. Il accuse donc la jeune femme de 21 ans d’avoir tout inventé pour sauver sa place dans l’aventure tout en la traitant « de gamine ». Mais lors de cette entretien l’homme ne s’arrête pas là et se confit un peu plus : « Elle m’accuse de l’avoir embrassée. Elle dit qu’elle a senti ma barbe et que j’ai passé ma main sous son pull. Tout ça est faux. Tous les soirs, j’ai dormi entre un homme et la paroi de la cabane. Candide, elle, était plus loin. Quand les cameramans sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. » Le candidat toujours sous le choc de l’ampleur qu’a pris cette polémique affirme avoir des preuves. « Ça a été filmé et ça me disculpe complètement ».  Ne s’arrêtant pas la Eddy Guyot, reste déçu de la production qui aurait pris naturellement partie pour Candide Renard. « Ils soutiennent davantage Candide. Ils l’ont accompagnée quand elle est allée porter plainte. Julien Magne (directeur des programmes) m’a tout de suite dit qu’il n’était ni juge ni policier et qu’il respectait la parole de chacun. Seulement, j’estime qu’ils prennent le parti de Candide en refusant de communiquer les éléments qui me disculpent comme les témoignages des personnes présentes. Comme s’ils voulaient que je sois coupable pour pouvoir faire jouer leur assurance. »  Si l’homme ne peut pas compter sur la production, il lui reste toujours sa femme qui prend sa défense également dans les colonnes de Closer« Je me suis effondrée. J’étais choquée. J’étais chez mes parents et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps ». Eddy est incapable de faire une telle chose. (…) Encore aujourd’hui, j’ai du mal à réaliser ce qui se passe et cela me blesse qu’on salisse l’image de mon mari. » Pour le moment le parquet de Nancy a ouvert une information judiciaire pour « agression sexuelle » et devra désormais vérifier les faits des deux candidats.

L.Marry

Accusé d’agression sexuelle, le candidat de Koh-Lanta, Eddy Guyot, clame toujours son innocence et sort de son silence lors d’une interview chez Closer, ce dernier balance sur la supposée victime et sur la production du programme. 

C’est une grande polémique que connait actuellement Koh-Lanta, pour cause, le tournage de la nouvelle saison a rapidement pris à la suite d’une supposée agression sexuelle. Une annonce  alors confirmée par la production du programme ALP. Si les proches de la supposée victime ont pris la parole pour défendre la candidate Candide Renard (puisque cette dernière ne veut pas s’exprimer devant la presse), c’est au tour du présumé agresseur de faire entendre sa voix et la véritable histoire selon lui. Après une première déclaration dans Télé Stars, Eddy Guyot a choisi Closer pour raconter l’histoire et se défendre. Il accuse donc la jeune femme de 21 ans d’avoir tout inventé pour sauver sa place dans l’aventure tout en la traitant « de gamine ». Mais lors de cette entretien l’homme ne s’arrête pas là et se confit un peu plus : « Elle m’accuse de l’avoir embrassée. Elle dit qu’elle a senti ma barbe et que j’ai passé ma main sous son pull. Tout ça est faux. Tous les soirs, j’ai dormi entre un homme et la paroi de la cabane. Candide, elle, était plus loin. Quand les cameramans sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. » Le candidat toujours sous le choc de l’ampleur qu’a pris cette polémique affirme avoir des preuves. « Ça a été filmé et ça me disculpe complètement ».  Ne s’arrêtant pas la Eddy Guyot, reste déçu de la production qui aurait pris naturellement partie pour Candide Renard. « Ils soutiennent davantage Candide. Ils l’ont accompagnée quand elle est allée porter plainte. Julien Magne (directeur des programmes) m’a tout de suite dit qu’il n’était ni juge ni policier et qu’il respectait la parole de chacun. Seulement, j’estime qu’ils prennent le parti de Candide en refusant de communiquer les éléments qui me disculpent comme les témoignages des personnes présentes. Comme s’ils voulaient que je sois coupable pour pouvoir faire jouer leur assurance. »  Si l’homme ne peut pas compter sur la production, il lui reste toujours sa femme qui prend sa défense également dans les colonnes de Closer« Je me suis effondrée. J’étais choquée. J’étais chez mes parents et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps ». Eddy est incapable de faire une telle chose. (…) Encore aujourd’hui, j’ai du mal à réaliser ce qui se passe et cela me blesse qu’on salisse l’image de mon mari. » Pour le moment le parquet de Nancy a ouvert une information judiciaire pour « agression sexuelle » et devra désormais vérifier les faits des deux candidats.

L.Marry

Comments