Les aventuriers de Koh-Lanta n’ont pas accès au savon, aux brosses à dents, et les femmes n’ont même pas la possibilité de s’épiler. Alors comment se débrouillaient-elles sur l’île ? On vous raconte tout.

Nous le savon tous, la vie dans Koh-Lanta n’est pas du tout luxueuse, s’offrir des produits nécessaire pour l’hygiène est très difficile, alors pour maintenir un semblant de propreté, les candidat sont obligés de faire avec les moyens du bord. Et concernant l’épilation ce n’est pas mieux et ça devient vite le bazar. Les candidates n’ont pas accès à la cire ni même au rasoir et autres. Certains téléspectateurs pensent qu’elles ont au moins une pince à épiler, mais ce n’est absolument pas le cas. Alors comment font ces aventurières ?

Des téléspectateurs ont été surpris de voir, des aisselles et des jambes impeccables chez les candidats. Denis Brogniart, animateur de l’épisode, le dit haut et fort, les candidats n’ont aucun objet à disposition pour s‘épiler. Marjorie, une ancienne aventurière témoigne « « Nous avons une pince fort pointue si jamais on se met une écharde dans le pied ou dans la main mais rien pour s’épiler ».


Voir cette publication sur Instagram

I Believe I Can Fly #GIGN #DenisBrogniart Crédits photo : @TF1

Une publication partagée par Dernier Recours © ⚔️ (@dernier.recours) le

Durant les deux ou trois premières semaines, les candidates arrivent à garder leurs jambes impeccables, mais après, si on regarde avec attention, des petits poils apparaissent par ci et par là. Certaines s’arrangent pour aller chez l’esthéticienne juste avant de partir pour l’aventure et d’autres optent carrément pour l’épilation définitive. « Moi j’avais prévu, deux jours avant de partir. Je suis allée dans un centre pour m’épiler à la cire. Mais à un moment donné, les poils repoussent » confiait Marjorie.

Invité sur le plateau de C à Vous, Denis Brogniart, avait d’ailleurs révélé une anecdote à ce sujet « il y a une candidate maligne, à l’époque où on était moins vigilant sur le matériel, qui avait réussi dans son kit à mettre dans l’élastique de son maillot de bain, une pince à épiler (…) D’une manière générale, par respect pour les candidates, les caméramen évitent les gros plans sur les aisselles et les jambes. ». Voilà qui est un peu plus clair.

Claire, candidate de Koh-Lanta Cambodge, expliquait « Il n’y a pas de gêne entre nous, nous ne sommes pas dans un rapport de séductionmais on sait qu’on est filmées et que potentiellement 5 millions de personnes pourraient voir ces défauts… ».

Les aventuriers de Koh-Lanta n’ont pas accès au savon, aux brosses à dents, et les femmes n’ont même pas la possibilité de s’épiler. Alors comment se débrouillaient-elles sur l’île ? On vous raconte tout.

Nous le savon tous, la vie dans Koh-Lanta n’est pas du tout luxueuse, s’offrir des produits nécessaire pour l’hygiène est très difficile, alors pour maintenir un semblant de propreté, les candidat sont obligés de faire avec les moyens du bord. Et concernant l’épilation ce n’est pas mieux et ça devient vite le bazar. Les candidates n’ont pas accès à la cire ni même au rasoir et autres. Certains téléspectateurs pensent qu’elles ont au moins une pince à épiler, mais ce n’est absolument pas le cas. Alors comment font ces aventurières ?

Des téléspectateurs ont été surpris de voir, des aisselles et des jambes impeccables chez les candidats. Denis Brogniart, animateur de l’épisode, le dit haut et fort, les candidats n’ont aucun objet à disposition pour s‘épiler. Marjorie, une ancienne aventurière témoigne « « Nous avons une pince fort pointue si jamais on se met une écharde dans le pied ou dans la main mais rien pour s’épiler ».


Voir cette publication sur Instagram

I Believe I Can Fly #GIGN #DenisBrogniart Crédits photo : @TF1

Une publication partagée par Dernier Recours © ⚔️ (@dernier.recours) le

Durant les deux ou trois premières semaines, les candidates arrivent à garder leurs jambes impeccables, mais après, si on regarde avec attention, des petits poils apparaissent par ci et par là. Certaines s’arrangent pour aller chez l’esthéticienne juste avant de partir pour l’aventure et d’autres optent carrément pour l’épilation définitive. « Moi j’avais prévu, deux jours avant de partir. Je suis allée dans un centre pour m’épiler à la cire. Mais à un moment donné, les poils repoussent » confiait Marjorie.

Invité sur le plateau de C à Vous, Denis Brogniart, avait d’ailleurs révélé une anecdote à ce sujet « il y a une candidate maligne, à l’époque où on était moins vigilant sur le matériel, qui avait réussi dans son kit à mettre dans l’élastique de son maillot de bain, une pince à épiler (…) D’une manière générale, par respect pour les candidates, les caméramen évitent les gros plans sur les aisselles et les jambes. ». Voilà qui est un peu plus clair.

Claire, candidate de Koh-Lanta Cambodge, expliquait « Il n’y a pas de gêne entre nous, nous ne sommes pas dans un rapport de séductionmais on sait qu’on est filmées et que potentiellement 5 millions de personnes pourraient voir ces défauts… ».

Comments