Lady Gaga est l’une des figures de la pop les plus emblématiques de ces dernières années. Pourtant, la chanteuse a connu le pire et a même songé à se faire du mal. En effet, la notoriété ne lui a pas apporté que du bon. Ambiance.

Durant de nombreuses années, Lady Gaga a dû se battre contre ses vieux démons notamment ses troubles alimentaires. Mais pas que. En effet, celle qui a fait scandale à cause de son père pendant le confinement s’est récemment livrée sur sa dépression liée à son succès au micro de Sunday Morning.

« Honnêtement, j’ai complètement perdu espoir en moi. Je détestais être célèbre. Je détestais être une star. Je me sentais fatiguée et épuisée. Je ne sais pas comment l’expliquer. Mais je suis passée par le fait de regarder ce piano et de penser « tu as ruiné ma vie ». Pendant cette période, j’étais là « tu m’as fait être Lady Gaga. Mon plus grand ennemi est Lady Gaga ». C’est ce que je pensais, mon plus grand ennemi était elle (…) Tu ne peux plus aller à l’épicerie maintenant. Si tu vas dîner avec ta famille, que quelqu’un vient à table, tu ne peux pas dîner avec ta famille sans qu’il s’agisse de toi. Il s’agit toujours de toi. Tout le temps c’est pour toi. Et tes tenues. Regarde tes tenues ! Ce n’est pas toujours facile, si tu as des problèmes mentaux, de laisser les autres le voir. J’avais l’habitude de montrer. J’avais l’habitude de me mutiler. J’avais l’habitude de dire : « Regarde. Je me suis coupée. Tu vois, je suis blessée, parce que je ne pensais pas que quiconque pouvait voir » (…) Je ne comprenais pas vraiment pourquoi je devrais vivre autrement que pour être là pour ma famille. C’était une pensée et un sentiment réel : « Pourquoi devrais-je rester dans les parages ? », a raconté celle qui a failli ruiner la carrière de DJ Snake.


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lady Gaga (@ladygaga) le

Mais aujourd’hui, Lady Gaga va beaucoup mieux. L’interprète de Rain on me poursuit: « Je jure sur mes futurs enfants à naître… Je ne sais pas pourquoi, mais je dois le faire. Je dois faire ça. Chanter, je le dois. Il s’avère que même si je ne veux pas être en vie, je sais toujours comment écrire une chanson ! Je ne déteste plus Lady Gaga. J’ai trouvé un moyen de m’aimer à nouveau, même quand je pensais que cela n’arriverait jamais. Maintenant, je regarde ce piano et je dis, oh, mon Dieu… Mon piano que j’aime tant ! Mon piano qui me laisse parler. Mon piano qui me permet de faire de la poésie. Mon piano, c’est le mien ! ».

Tout est bien qui finit bien !

Lady Gaga est l’une des figures de la pop les plus emblématiques de ces dernières années. Pourtant, la chanteuse a connu le pire et a même songé à se faire du mal. En effet, la notoriété ne lui a pas apporté que du bon. Ambiance.

Durant de nombreuses années, Lady Gaga a dû se battre contre ses vieux démons notamment ses troubles alimentaires. Mais pas que. En effet, celle qui a fait scandale à cause de son père pendant le confinement s’est récemment livrée sur sa dépression liée à son succès au micro de Sunday Morning.

« Honnêtement, j’ai complètement perdu espoir en moi. Je détestais être célèbre. Je détestais être une star. Je me sentais fatiguée et épuisée. Je ne sais pas comment l’expliquer. Mais je suis passée par le fait de regarder ce piano et de penser « tu as ruiné ma vie ». Pendant cette période, j’étais là « tu m’as fait être Lady Gaga. Mon plus grand ennemi est Lady Gaga ». C’est ce que je pensais, mon plus grand ennemi était elle (…) Tu ne peux plus aller à l’épicerie maintenant. Si tu vas dîner avec ta famille, que quelqu’un vient à table, tu ne peux pas dîner avec ta famille sans qu’il s’agisse de toi. Il s’agit toujours de toi. Tout le temps c’est pour toi. Et tes tenues. Regarde tes tenues ! Ce n’est pas toujours facile, si tu as des problèmes mentaux, de laisser les autres le voir. J’avais l’habitude de montrer. J’avais l’habitude de me mutiler. J’avais l’habitude de dire : « Regarde. Je me suis coupée. Tu vois, je suis blessée, parce que je ne pensais pas que quiconque pouvait voir » (…) Je ne comprenais pas vraiment pourquoi je devrais vivre autrement que pour être là pour ma famille. C’était une pensée et un sentiment réel : « Pourquoi devrais-je rester dans les parages ? », a raconté celle qui a failli ruiner la carrière de DJ Snake.


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lady Gaga (@ladygaga) le

Mais aujourd’hui, Lady Gaga va beaucoup mieux. L’interprète de Rain on me poursuit: « Je jure sur mes futurs enfants à naître… Je ne sais pas pourquoi, mais je dois le faire. Je dois faire ça. Chanter, je le dois. Il s’avère que même si je ne veux pas être en vie, je sais toujours comment écrire une chanson ! Je ne déteste plus Lady Gaga. J’ai trouvé un moyen de m’aimer à nouveau, même quand je pensais que cela n’arriverait jamais. Maintenant, je regarde ce piano et je dis, oh, mon Dieu… Mon piano que j’aime tant ! Mon piano qui me laisse parler. Mon piano qui me permet de faire de la poésie. Mon piano, c’est le mien ! ».

Tout est bien qui finit bien !

Comments