Il y a quelques jours, Lana Del Rey montait au créneau et visait plusieurs chanteuses qui sexualiseraient l’image de la femme comme Ariana Grande, Doja Cat, Nicki Minaj ou encore Cardi B et Beyoncé. Accusée d’être raciste, celle qui s’était rapprochée d’un DJ a remis les pendules à l’heure. Explications.

Mais que s’est-il passé pour que Lana Del Rey s’en prenne à plusieurs stars de la musique ? Accusée d’être raciste après avoir visé certaines de ses consoeurs, la chanteuse a décidé de sortir de son silence dans un coup de gueule plutôt radical. « Hé, donc je ne veux pas perdre mon temps et continuer à propos de cette histoire de post. Je veux juste vous rappeler que dans cette publication, ma propre et personnelle déclaration que j’ai faite (merci d’avoir été si chaleureux et accueillants) était à propos du besoin de fragilité dans le mouvement féministe. Il doit y avoir une place dans le féminisme pour des femmes qui me ressemblent et agissent comme moi », a-t-elle commencé par lâcher.

Puis, celle qui a échappé au pire durant un concert a ajouté: « Quand j’ai mentionné des femmes qui me ressemblaient, je ne voulais pas dire des blanches comme moi. Je pensais au genre de femmes en lesquelles les autres ne pourraient pas croire parce qu’ils pensent « Oh, regardez-là, elle le mérite vraiment » (…) Oui ces femmes sont mes amies, mes pairs et contemporaines… La culture est très malade maintenant. Et le fait qu’ils veulent tourner mon post, mon plaidoyer pour la fragilité en une guerre raciale… C’est très mauvais, vraiment très mauvais. Je suis désolée que certaines des filles à qui j’ai parlé et que j’ai mentionnées dans ce post aient une opinion super différente de mes idées, surtout parce que nous sommes si proches depuis si longtemps ».

Cela dit, Lana Del Rey maintient ses propos et ne compte pas s’excuser même si ce n’était pas des propos racistes.

Il y a quelques jours, Lana Del Rey montait au créneau et visait plusieurs chanteuses qui sexualiseraient l’image de la femme comme Ariana Grande, Doja Cat, Nicki Minaj ou encore Cardi B et Beyoncé. Accusée d’être raciste, celle qui s’était rapprochée d’un DJ a remis les pendules à l’heure. Explications.

Mais que s’est-il passé pour que Lana Del Rey s’en prenne à plusieurs stars de la musique ? Accusée d’être raciste après avoir visé certaines de ses consoeurs, la chanteuse a décidé de sortir de son silence dans un coup de gueule plutôt radical. « Hé, donc je ne veux pas perdre mon temps et continuer à propos de cette histoire de post. Je veux juste vous rappeler que dans cette publication, ma propre et personnelle déclaration que j’ai faite (merci d’avoir été si chaleureux et accueillants) était à propos du besoin de fragilité dans le mouvement féministe. Il doit y avoir une place dans le féminisme pour des femmes qui me ressemblent et agissent comme moi », a-t-elle commencé par lâcher.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lana Del Rey (@lanadelrey) le

Puis, celle qui a échappé au pire durant un concert a ajouté: « Quand j’ai mentionné des femmes qui me ressemblaient, je ne voulais pas dire des blanches comme moi. Je pensais au genre de femmes en lesquelles les autres ne pourraient pas croire parce qu’ils pensent « Oh, regardez-là, elle le mérite vraiment » (…) Oui ces femmes sont mes amies, mes pairs et contemporaines… La culture est très malade maintenant. Et le fait qu’ils veulent tourner mon post, mon plaidoyer pour la fragilité en une guerre raciale… C’est très mauvais, vraiment très mauvais. Je suis désolée que certaines des filles à qui j’ai parlé et que j’ai mentionnées dans ce post aient une opinion super différente de mes idées, surtout parce que nous sommes si proches depuis si longtemps ».

Cela dit, Lana Del Rey maintient ses propos et ne compte pas s’excuser même si ce n’était pas des propos racistes.

Comments