Décidément, aucune semaine ne se ressemble dans la Bataille des Couples 2. D’ailleurs, Nani a eu le droit à son coaching avec Lucie Mariotti cette semaine. Celle-ci a travaillé en profondeur son problème de jalousie dont elle ne s’est jamais cachée.

Cela fait maintenant plus de deux ans que Nani et Fanny filent le parfait amour. En effet, les deux jeunes femmes ont même emménagé ensemble dès leur retour en France après la Villa des cœurs brisés 3. Malgré leur amour, la belle brune n’a jamais caché qu’elle était jalouse maladive notamment durant notre interview exclusive.

Cette semaine, les candidats ont switché au niveau de leur binôme. Un coup dur pour la chérie de Fanny puisque sa compagne s’est révélée très investie auprès de Dylan. De ce fait, Lucie a décidé de tester ses limites en les faisant venir dans la piscine sous ses yeux. Un moment horrible pour Nani qui s’est vite effondrée.

thumbnail

Des larmes qu’elle a justifiées en déclarant à la love-coach: « Je l’aime tellement que j’ai peur de la perdre, ça me fait mal de la voir complice avec quelqu’un d’autre. Là j’ai envie de tout casser, j’ai envie de partir et fuir ce que je suis en train de voir. »

Puis, Nani s’est livrée sur une blessure du passé liée à sa famille: « Mes parents ne m’ont jamais dit qu’ils étaient fiers de moi. C’est toujours mon frère. Tout ce que moi je faisais c’était nul. Je me suis beaucoup embrouillée avec ma mère quand je lui ai annoncé que j’aimais les filles. Je veux qu’elle se dise que je suis heureuse comme ça, je suis en couple, je suis dans des bonnes situations, je suis avec ma femme, je suis avec quelqu’un que j’aime. J’ai envie qu’elle me dise qu’elle est fière de moi et que mon père me dise qu’il est fier de moi. »

Mais il semblerait que ce test ait été bénéfique pour l’ancienne footballeuse. Ainsi, Nani a ensuite conclu:  « J’ai pris conscience de beaucoup de choses grâce à Lucie et je me dis qu’au final il ne faut pas que j’ai peur de l’abandon. Faut pas que j’ai peur qu’elle me laisse, mais je pense qu’au fur et à mesure des coachings avec Lucie ça changera ». Tout est bien qui finit bien !

Décidément, aucune semaine ne se ressemble dans la Bataille des Couples 2. D’ailleurs, Nani a eu le droit à son coaching avec Lucie Mariotti cette semaine. Celle-ci a travaillé en profondeur son problème de jalousie dont elle ne s’est jamais cachée.

Cela fait maintenant plus de deux ans que Nani et Fanny filent le parfait amour. En effet, les deux jeunes femmes ont même emménagé ensemble dès leur retour en France après la Villa des cœurs brisés 3. Malgré leur amour, la belle brune n’a jamais caché qu’elle était jalouse maladive notamment durant notre interview exclusive.

Cette semaine, les candidats ont switché au niveau de leur binôme. Un coup dur pour la chérie de Fanny puisque sa compagne s’est révélée très investie auprès de Dylan. De ce fait, Lucie a décidé de tester ses limites en les faisant venir dans la piscine sous ses yeux. Un moment horrible pour Nani qui s’est vite effondrée.

thumbnail

Des larmes qu’elle a justifiées en déclarant à la love-coach: « Je l’aime tellement que j’ai peur de la perdre, ça me fait mal de la voir complice avec quelqu’un d’autre. Là j’ai envie de tout casser, j’ai envie de partir et fuir ce que je suis en train de voir. »

Puis, Nani s’est livrée sur une blessure du passé liée à sa famille: « Mes parents ne m’ont jamais dit qu’ils étaient fiers de moi. C’est toujours mon frère. Tout ce que moi je faisais c’était nul. Je me suis beaucoup embrouillée avec ma mère quand je lui ai annoncé que j’aimais les filles. Je veux qu’elle se dise que je suis heureuse comme ça, je suis en couple, je suis dans des bonnes situations, je suis avec ma femme, je suis avec quelqu’un que j’aime. J’ai envie qu’elle me dise qu’elle est fière de moi et que mon père me dise qu’il est fier de moi. »

Mais il semblerait que ce test ait été bénéfique pour l’ancienne footballeuse. Ainsi, Nani a ensuite conclu:  « J’ai pris conscience de beaucoup de choses grâce à Lucie et je me dis qu’au final il ne faut pas que j’ai peur de l’abandon. Faut pas que j’ai peur qu’elle me laisse, mais je pense qu’au fur et à mesure des coachings avec Lucie ça changera ». Tout est bien qui finit bien !

Comments