Il y a quelques jours, Lea Michele démarrait la semaine du mauvais pied. Après son hommage rendu à George Floyd, l‘ancienne fiancée de Cory Monteith s’est retrouvée dans la sauce. Et pour cause, elle a été accusée d’avoir eu des propos et comportements racistes à l’époque du tournage de la série « GLEE ». STAR24 vous en dit davantage.

Samantha Ware a lâché une sacrée bombe en répondant à l’hommage rendu par Lea Michele qui est enceinte de son premier enfant à George Floyd. «  Tu te souviens quand tu as fait de mon tout premier job télévisé un enfer vivant !?! Parce que je n’oublierai jamais. Je crois que tu avais dit à tous que si tu en avais l’opportunité, tu aurais ‘ch** dans ma perruque!’ Une micro-agression traumatique parmi d’autres, qui m’ont fait remettre en question une carrière à Hollywood » a-t-elle écrit tweeté. S’en sont suivis d’autres témoignages de plusieurs anciens camarades confirmant ses dires.

Face aux révélations chocs qui ne vont pas dans le sens de Lea Michele, la principale concernée a décidé de prendre la parole sur Instagram. Ainsi, la belle brune a écrit : « L’une des leçons les plus importantes de ces dernières semaines est que nous devons prendre le temps d’écouter et d’apprendre du ressenti des autres, du rôle que nous avons joué et de tout ce que nous pouvons faire pour les aider à faire face aux injustices. Quand j’ai tweeté l’autre jour, je voulais faire preuve de soutien envers nos amis, voisins et communautés de couleurs pendant cette période réellement difficile (…) Ce qui importe est que j’ai clairement agi d’une manière qui a heurté des personnes« .

Avant de poursuivre : « Que ce soit mon statut de privilégiée et mon point de vue qui ont fait que j’ai été perçue comme insensible et inappropriée ou mon immaturité ou ma proportion à être difficile sans raison, je présente mes excuses pour mon comportement et pour toute peine que j’ai causée. Nous pouvons tous grandir et changer et je me suis servie de ces derniers mois pour réfléchir à mes lacunes (…) Je serai mère dans quelques mois et je sais que j’ai besoin de continuer à travailler sur moi-même et que je dois prendre la responsabilité de mes actions, pour que je puisse être un vrai modèle pour mon enfant et que je puisse transmettre mes leçons et mes erreurs, pour qu’il puisse apprendre de moi (…) J’ai écouté ces critiques, j’apprends et je suis sincèrement désolée, cette expérience me rendra meilleure dans le futur ».

Faute avouée, faute à moitié pardonnée ?

Il y a quelques jours, Lea Michele démarrait la semaine du mauvais pied. Après son hommage rendu à George Floyd, l‘ancienne fiancée de Cory Monteith s’est retrouvée dans la sauce. Et pour cause, elle a été accusée d’avoir eu des propos et comportements racistes à l’époque du tournage de la série « GLEE ». STAR24 vous en dit davantage.

Samantha Ware a lâché une sacrée bombe en répondant à l’hommage rendu par Lea Michele qui est enceinte de son premier enfant à George Floyd. «  Tu te souviens quand tu as fait de mon tout premier job télévisé un enfer vivant !?! Parce que je n’oublierai jamais. Je crois que tu avais dit à tous que si tu en avais l’opportunité, tu aurais ‘ch** dans ma perruque!’ Une micro-agression traumatique parmi d’autres, qui m’ont fait remettre en question une carrière à Hollywood » a-t-elle écrit tweeté. S’en sont suivis d’autres témoignages de plusieurs anciens camarades confirmant ses dires.

Face aux révélations chocs qui ne vont pas dans le sens de Lea Michele, la principale concernée a décidé de prendre la parole sur Instagram. Ainsi, la belle brune a écrit : « L’une des leçons les plus importantes de ces dernières semaines est que nous devons prendre le temps d’écouter et d’apprendre du ressenti des autres, du rôle que nous avons joué et de tout ce que nous pouvons faire pour les aider à faire face aux injustices. Quand j’ai tweeté l’autre jour, je voulais faire preuve de soutien envers nos amis, voisins et communautés de couleurs pendant cette période réellement difficile (…) Ce qui importe est que j’ai clairement agi d’une manière qui a heurté des personnes« .

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lea Michele (@leamichele) le

Avant de poursuivre : « Que ce soit mon statut de privilégiée et mon point de vue qui ont fait que j’ai été perçue comme insensible et inappropriée ou mon immaturité ou ma proportion à être difficile sans raison, je présente mes excuses pour mon comportement et pour toute peine que j’ai causée. Nous pouvons tous grandir et changer et je me suis servie de ces derniers mois pour réfléchir à mes lacunes (…) Je serai mère dans quelques mois et je sais que j’ai besoin de continuer à travailler sur moi-même et que je dois prendre la responsabilité de mes actions, pour que je puisse être un vrai modèle pour mon enfant et que je puisse transmettre mes leçons et mes erreurs, pour qu’il puisse apprendre de moi (…) J’ai écouté ces critiques, j’apprends et je suis sincèrement désolée, cette expérience me rendra meilleure dans le futur ».

Faute avouée, faute à moitié pardonnée ?

Comments