Michael Jackson performs live on stage, 1996. (Photo by Phil Dent/Redferns)

Le documentaire Leaving Neverland est un film de quatre heures, où deux jeunes garçons anciennement proches (voire trop proches) reviennent sur leurs témoignages et accusent de nouveau Michaël Jackson de pédophilie.

Leaving Neverland produit par HBO, a suscité une grosse polémique. Les fans, les proches démontent le documentaire. Ils disent souvent que le documentaire analyse la situation que sous un seul point de vue ou encore que les victimes présumées sont en quête de notoriété et d’argent. L’argent, le succès est un argument souvent utilisé pour discréditer les victimes de pédophilie. Les fans, les groupies ont du mal à imaginer leur idole pédophile. Selon Yann Moix, les accusations contre la popstar atteinte du syndrome de Peter Pan sont infondées, « ce n’est rien comprendre à Michael Jackson, vu que Michael Jackson est un enfant et les enfants ne couchent pas avec les autres enfants. »

Michael Jackson waves to the crowd, numbering a few thousand, gathered in front of the Sydney Opera House in this November 17, 1996 file photo. Opening statements in civil trial over the death of Jackson begin April 29, 2013, with Katherine Jackson accusing concert promoters AEG Live of negligence in the hiring of convicted physician Dr. Conrad Murray. REUTERS/Megan Lewis/Files (AUSTRALIA - Tags: ENTERTAINMENT PROFILE OBITUARY)

Ce sont James Safechuck (41 ans) et Wade Robson (36 ans) qui racontent leur récit de leur vie auprès de la star. Tandis que ceux qui ne sont pas fans de MJ essaient de faire la part des choses et de voir les faits de manière objective, il est difficile de mettre en cause la parole de victimes présumées surtout si elles ont vraiment vécues de tels sévices ! En 1993 et 2003, les jeunes hommes avaient témoigné en faveur de la star internationale mais en 2009 à la mort du chanteur, leur discours change mais leur plainte est rejetée au vue de la prescription des faits. Dans le documentaire Leaving Neverland  , James Safechuck explique :  « Je l’aimais sur bien des aspects (…) « Et en même temps, je savais que Michael me faisait ces choses qui n’étaient pas saines (…) C’est très difficile de ressentir ces deux choses en même temps ». C’était son ami, et Michael Jackson était censé avoir un ascendant sur les petits garçons avec qui il assumait « bien aimer dormir sans qu’il ne se passe jamais rien ». Le public a pu se demander pourquoi les parents des victimes présumées ont laissé dormir leurs enfants avec le Roi de la pop, sans surveillance. Ils veulent qu’on laisse leur chanteur reposer en paix. Les détails de l’affaire MJ font que le public a quand même dû mal à se positionner, entre ceux qui ont foi en leur idole et ceux qui ne savent plus vraiment quoi penser. On se penche sur ce scandale et sur la riposte de la famille.

La famille qualifie le long métrage Leaving Neverland comme « un assassinat posthume ». Après l’offense contre Michael Jackson , voici la défense de son parti, de sa famille, de ses proches qui ont réalisé un documentaire, diffusé sur Youtube depuis le 30 mars 2019, intitulé Neverland Firsthand : Investigating the Michael Jackson Documentary, reportage d’ Eli Pedraza. Pendant 30 bonnes minutes, on a le témoignage de son neveu, Taj Jackson, de sa nièce, Brandi ou encore de son directeur technique Brad Sundberg  « Il n’y a pas un million d’années, j’ai vu en Michael Jackson un enfant qui semblait être affligé, blessé, abusé » .

Brandi Jackson dit avoir eu une relation avec Wade Robson : « il a toujours été un peu opportuniste (…) Il sait se positionner dans différentes situations qui lui seront avantageuses d’un point de vue financier ». Le 4 avril, l’avocat de Wade Robson a réagi à ces propos : « Mme. Jackson n’était pas avec Wade et Michael Jackson lorsque l’agression sexuelle a eu lieu et, en tant que tel, elle n’a rien de pertinent à dire sur le sujet », a-t-il déclaré dans Billboard.


On espère connaître la suite de l’enquête contre MJ, on ne minimise bien évidemment jamais de tels faits. Il faut rappeler que beaucoup trop d’enfants en sont victimes. On espère savoir la vérité tôt ou tard.

Nina Ramamonjisoa

Le documentaire Leaving Neverland est un film de quatre heures, où deux jeunes garçons anciennement proches (voire trop proches) reviennent sur leurs témoignages et accusent de nouveau Michaël Jackson de pédophilie.

Leaving Neverland produit par HBO, a suscité une grosse polémique. Les fans, les proches démontent le documentaire. Ils disent souvent que le documentaire analyse la situation que sous un seul point de vue ou encore que les victimes présumées sont en quête de notoriété et d’argent. L’argent, le succès est un argument souvent utilisé pour discréditer les victimes de pédophilie. Les fans, les groupies ont du mal à imaginer leur idole pédophile. Selon Yann Moix, les accusations contre la popstar atteinte du syndrome de Peter Pan sont infondées, « ce n’est rien comprendre à Michael Jackson, vu que Michael Jackson est un enfant et les enfants ne couchent pas avec les autres enfants. »

Michael Jackson waves to the crowd, numbering a few thousand, gathered in front of the Sydney Opera House in this November 17, 1996 file photo. Opening statements in civil trial over the death of Jackson begin April 29, 2013, with Katherine Jackson accusing concert promoters AEG Live of negligence in the hiring of convicted physician Dr. Conrad Murray. REUTERS/Megan Lewis/Files (AUSTRALIA - Tags: ENTERTAINMENT PROFILE OBITUARY)

Ce sont James Safechuck (41 ans) et Wade Robson (36 ans) qui racontent leur récit de leur vie auprès de la star. Tandis que ceux qui ne sont pas fans de MJ essaient de faire la part des choses et de voir les faits de manière objective, il est difficile de mettre en cause la parole de victimes présumées surtout si elles ont vraiment vécues de tels sévices ! En 1993 et 2003, les jeunes hommes avaient témoigné en faveur de la star internationale mais en 2009 à la mort du chanteur, leur discours change mais leur plainte est rejetée au vue de la prescription des faits. Dans le documentaire Leaving Neverland  , James Safechuck explique :  « Je l’aimais sur bien des aspects (…) « Et en même temps, je savais que Michael me faisait ces choses qui n’étaient pas saines (…) C’est très difficile de ressentir ces deux choses en même temps ». C’était son ami, et Michael Jackson était censé avoir un ascendant sur les petits garçons avec qui il assumait « bien aimer dormir sans qu’il ne se passe jamais rien ». Le public a pu se demander pourquoi les parents des victimes présumées ont laissé dormir leurs enfants avec le Roi de la pop, sans surveillance. Ils veulent qu’on laisse leur chanteur reposer en paix. Les détails de l’affaire MJ font que le public a quand même dû mal à se positionner, entre ceux qui ont foi en leur idole et ceux qui ne savent plus vraiment quoi penser. On se penche sur ce scandale et sur la riposte de la famille.

La famille qualifie le long métrage Leaving Neverland comme « un assassinat posthume ». Après l’offense contre Michael Jackson , voici la défense de son parti, de sa famille, de ses proches qui ont réalisé un documentaire, diffusé sur Youtube depuis le 30 mars 2019, intitulé Neverland Firsthand : Investigating the Michael Jackson Documentary, reportage d’ Eli Pedraza. Pendant 30 bonnes minutes, on a le témoignage de son neveu, Taj Jackson, de sa nièce, Brandi ou encore de son directeur technique Brad Sundberg  « Il n’y a pas un million d’années, j’ai vu en Michael Jackson un enfant qui semblait être affligé, blessé, abusé » .

Brandi Jackson dit avoir eu une relation avec Wade Robson : « il a toujours été un peu opportuniste (…) Il sait se positionner dans différentes situations qui lui seront avantageuses d’un point de vue financier ». Le 4 avril, l’avocat de Wade Robson a réagi à ces propos : « Mme. Jackson n’était pas avec Wade et Michael Jackson lorsque l’agression sexuelle a eu lieu et, en tant que tel, elle n’a rien de pertinent à dire sur le sujet », a-t-il déclaré dans Billboard.


On espère connaître la suite de l’enquête contre MJ, on ne minimise bien évidemment jamais de tels faits. Il faut rappeler que beaucoup trop d’enfants en sont victimes. On espère savoir la vérité tôt ou tard.

Nina Ramamonjisoa

Comments