Dans une interview dédiée à TéléStar, Jessica Thivenin fait la promotion de son autobiographie où elle parle de ses mauvaises expériences amoureuses, ses projets, elle fait le point sur sa vie actuelle et elle est très heureuse. 

Récemment, le public a découvert les violences conjugales que la starlette de télé-réalité avait subi et banalisé. Elle devient une énième figure représentative des femmes victimes de violences. Au micro de TéléStar, la chéri de Thibault Kuro a avoué soutenir, et accompagner les jeunes femmes victimes. « Mon Dieu! Ma messagerie Instagram, c’est que ça ! Le nombre de femmes qui m’envoient des photos de leurs blessures, qui me demandent si c’est normal, je leur réponds encore et toujours « Partez ! Fuyez! », a-t-elle déclaré.

jessica-thivenin-decision-radicale-twitter-lmat

Avec le temps, la belle blonde s’est rendue compte que ce qu’elle vivait n’était pas normal. Jessica conseille son jeune public et veut faire passer un message : « Partir, parce que ça recommence toujours ». Aujourd’hui, elle en est entièrement consciente, et c’est pour cela qu’elle n’a aucune honte de publier dans son autobiographie des photos de son corps rué de coups.

Mais pourquoi a-t-elle souhaité publier une autobiographie aussi jeune ? Jessica Thivenin a alors répondu: « J’ai eu du mal à me débarrasser de ces relations malsaines ». Actuellement en couple et fiancée à ThibaultJessica Thivenin est heureuse et posée, son autobiographie est un véritable tremplin pour la jeune marseillaise. Elle évoque une certaine liberté. Lors de la saison des Marseillais en Thaïlande, Thibault ne l’a pas rejoint à cause du travail mais ne l’a jamais empêchée d’aller en tournage. Elle est libre. Bien qu’ils soient heureux amoureux et fiancés. Thibault et Jessica vivent leur relation pleinement. Si un bébé devait voir le jour, Jessica pense qu’on la verrait « peut-être enceinte à la télé mais qu’elle n’irait pas jusqu’à montrer leur bébé comme Manon et Julien. Un bébé n’est de tout façon pas dans leur actualité ».

Nina Ramamonjisoa

Dans une interview dédiée à TéléStar, Jessica Thivenin fait la promotion de son autobiographie où elle parle de ses mauvaises expériences amoureuses, ses projets, elle fait le point sur sa vie actuelle et elle est très heureuse. 

Récemment, le public a découvert les violences conjugales que la starlette de télé-réalité avait subi et banalisé. Elle devient une énième figure représentative des femmes victimes de violences. Au micro de TéléStar, la chéri de Thibault Kuro a avoué soutenir, et accompagner les jeunes femmes victimes. « Mon Dieu! Ma messagerie Instagram, c’est que ça ! Le nombre de femmes qui m’envoient des photos de leurs blessures, qui me demandent si c’est normal, je leur réponds encore et toujours « Partez ! Fuyez! », a-t-elle déclaré.

jessica-thivenin-decision-radicale-twitter-lmat

Avec le temps, la belle blonde s’est rendue compte que ce qu’elle vivait n’était pas normal. Jessica conseille son jeune public et veut faire passer un message : « Partir, parce que ça recommence toujours ». Aujourd’hui, elle en est entièrement consciente, et c’est pour cela qu’elle n’a aucune honte de publier dans son autobiographie des photos de son corps rué de coups.

Mais pourquoi a-t-elle souhaité publier une autobiographie aussi jeune ? Jessica Thivenin a alors répondu: « J’ai eu du mal à me débarrasser de ces relations malsaines ». Actuellement en couple et fiancée à ThibaultJessica Thivenin est heureuse et posée, son autobiographie est un véritable tremplin pour la jeune marseillaise. Elle évoque une certaine liberté. Lors de la saison des Marseillais en Thaïlande, Thibault ne l’a pas rejoint à cause du travail mais ne l’a jamais empêchée d’aller en tournage. Elle est libre. Bien qu’ils soient heureux amoureux et fiancés. Thibault et Jessica vivent leur relation pleinement. Si un bébé devait voir le jour, Jessica pense qu’on la verrait « peut-être enceinte à la télé mais qu’elle n’irait pas jusqu’à montrer leur bébé comme Manon et Julien. Un bébé n’est de tout façon pas dans leur actualité ».

Nina Ramamonjisoa

Comments