La vie de Louane a beaucoup changé ces derniers mois. En effet, la jeune femme est devenue maman pour la première fois et file toujours le parfait amour avec son chéri. En attendant la sortie de son nouvel album, elle s’est livrée sur ses rapports avec sa mère décédée. STAR24 vous raconte tout.

Bien qu’elle se soit éloignée du paysage musicale durant sa grossesse et la naissance de sa fille, Louane ne compte pas arrêter sa carrière de si tôt. Bien au contraire puisqu’elle va bientôt faire son retour dans les bacs avec un projet appelé Joie de vivre qui sortira le 23 octobre prochain. Dans celui-ci, elle a rendu hommage à sa maman.

Au cours d’une interview accordée à nos confrères de Paris Match, celle qui pourrait se mettre au rap game s’est livrée sur celle qui l’a mise au monde et a raconté: « C’était une femme à poigne, avec des qualités très fortes mais effectivement très dure. Je ne voulais rien de ce qu’elle voulait. Rien. Elle disait blanc, je disais noir, juste pour la contrarier. Même si j’avais ce côté ado rebelle, je n’allais jamais trop loin, je n’ai jamais été du genre à faire la fête. Je voulais juste le contraire d’elle. Et c’était compliqué parce que quand elle disait non, c’était non (…) Je n’étais pas capable de gérer la situation. Si on reprend mon histoire, je ne me suis pas arrêtée. Et c’est cette vitesse-là qui m’a aidée à surmonter le chagrin. Mais pas à le comprendre. N’importe quel mouvement trop en avant pouvait être synonyme d’effondrement. Et c’était tout ce dont je n’avais pas envie. Aujourd’hui, quand ça arrive, je suis très sereine, je sais que je suis très émotive, ce n’est pas grave. »

Triste à l’idée que sa fille fruit de ses amoures avec Florian Rossi ne connaîtra jamais sa grand mère, Louane en parle dans son titre A l’autre. La maman d’Esmée s’explique:  « J’étais dure avec elle comme elle l’était avec moi, se souvient-elle. Mais dans cette chanson je m’excuse. Et je suis désolée. Pardon. Et je lui dirais la même chose si elle était encore là… »

Un hommage dont peut être fière Louane qui a été victime de grossophobie.

La vie de Louane a beaucoup changé ces derniers mois. En effet, la jeune femme est devenue maman pour la première fois et file toujours le parfait amour avec son chéri. En attendant la sortie de son nouvel album, elle s’est livrée sur ses rapports avec sa mère décédée. STAR24 vous raconte tout.

Bien qu’elle se soit éloignée du paysage musicale durant sa grossesse et la naissance de sa fille, Louane ne compte pas arrêter sa carrière de si tôt. Bien au contraire puisqu’elle va bientôt faire son retour dans les bacs avec un projet appelé Joie de vivre qui sortira le 23 octobre prochain. Dans celui-ci, elle a rendu hommage à sa maman.

Au cours d’une interview accordée à nos confrères de Paris Match, celle qui pourrait se mettre au rap game s’est livrée sur celle qui l’a mise au monde et a raconté: « C’était une femme à poigne, avec des qualités très fortes mais effectivement très dure. Je ne voulais rien de ce qu’elle voulait. Rien. Elle disait blanc, je disais noir, juste pour la contrarier. Même si j’avais ce côté ado rebelle, je n’allais jamais trop loin, je n’ai jamais été du genre à faire la fête. Je voulais juste le contraire d’elle. Et c’était compliqué parce que quand elle disait non, c’était non (…) Je n’étais pas capable de gérer la situation. Si on reprend mon histoire, je ne me suis pas arrêtée. Et c’est cette vitesse-là qui m’a aidée à surmonter le chagrin. Mais pas à le comprendre. N’importe quel mouvement trop en avant pouvait être synonyme d’effondrement. Et c’était tout ce dont je n’avais pas envie. Aujourd’hui, quand ça arrive, je suis très sereine, je sais que je suis très émotive, ce n’est pas grave. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Louane 🌪 (@watchoutforthetornado) le

Triste à l’idée que sa fille fruit de ses amoures avec Florian Rossi ne connaîtra jamais sa grand mère, Louane en parle dans son titre A l’autre. La maman d’Esmée s’explique:  « J’étais dure avec elle comme elle l’était avec moi, se souvient-elle. Mais dans cette chanson je m’excuse. Et je suis désolée. Pardon. Et je lui dirais la même chose si elle était encore là… »

Un hommage dont peut être fière Louane qui a été victime de grossophobie.

Comments