Cela fait maintenant plusieurs semaines que les téléspectateurs peuvent suivre les nouveaux épisodes des Princes et des Princesses de l’amour 8. L’occasion pour Alix de revenir sur les écrans. Mais elle aurait pu ne pas participer à l’émission si la production ne respectait pas ses conditions. Explications.

Alix a annoncé la couleur dès les premiers épisodes des Princes de l’amour 8 en s’en prenant au prétendant de Kellyn. En effet, elle n’a pas apprécié l’une de ses réflexions. Mais la jeune femme a accepté de revenir dans le programme seulement à une seule condition et cela a un rapport avec son ex Benjamin Samat actuellement en couple avec Maddy Burciaga.

« Ce n’était pas envisageable une seconde. Je l’ai mis dans mon contrat. Je les avais prévenus que s’ils faisaient quelque chose qui ne me plaisaient pas, je quittais le tournage… Je ne voulais pas être dans un programme fake. Vu qu’ils ont fait un travail de 8 mois pour me convaincre de faire cette émission, je pense qu’ils me voulaient vraiment. Je leur ai dit : ‘ok je viens, mais sous telle ou telle conditions’. Ils savent que je connais bien les productions de télé-réalité et que je m’en méfie désormais. Je les crains. Par rapport à mes anciennes télé-réalités, j’ai un traumatisme. J’ai donc posé des conditions comme avoir mon équipe qui se déplace à Saint-Tropez. Aujourd’hui, je ne suis pas en agence, je travaille en équipe, avec mes amis. Avoir mon staff qui puisse être sur place et qui puisse venir me voir tous les jours pour mes placements de produits, ce n’était pas discutable » a d’abord expliqué la jeune femme à nos confrères de Télé-Loisirs.


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par A L I X (@alix_dmx)

Alix a ajouté une condition supplémentaire: Rajah, son bébé Savannah, devait être dans les parages. « C’était hors de question que je ne puisse pas le voir pendant toute la durée du tournage » a-t-elle ajouté. Au moins, cela a le mérite d’être clair.

Par ailleurs, son prétendant Habi a balancé sur sa princesse après avoir été traité de « boloss ».

Cela fait maintenant plusieurs semaines que les téléspectateurs peuvent suivre les nouveaux épisodes des Princes et des Princesses de l’amour 8. L’occasion pour Alix de revenir sur les écrans. Mais elle aurait pu ne pas participer à l’émission si la production ne respectait pas ses conditions. Explications.

Alix a annoncé la couleur dès les premiers épisodes des Princes de l’amour 8 en s’en prenant au prétendant de Kellyn. En effet, elle n’a pas apprécié l’une de ses réflexions. Mais la jeune femme a accepté de revenir dans le programme seulement à une seule condition et cela a un rapport avec son ex Benjamin Samat actuellement en couple avec Maddy Burciaga.

« Ce n’était pas envisageable une seconde. Je l’ai mis dans mon contrat. Je les avais prévenus que s’ils faisaient quelque chose qui ne me plaisaient pas, je quittais le tournage… Je ne voulais pas être dans un programme fake. Vu qu’ils ont fait un travail de 8 mois pour me convaincre de faire cette émission, je pense qu’ils me voulaient vraiment. Je leur ai dit : ‘ok je viens, mais sous telle ou telle conditions’. Ils savent que je connais bien les productions de télé-réalité et que je m’en méfie désormais. Je les crains. Par rapport à mes anciennes télé-réalités, j’ai un traumatisme. J’ai donc posé des conditions comme avoir mon équipe qui se déplace à Saint-Tropez. Aujourd’hui, je ne suis pas en agence, je travaille en équipe, avec mes amis. Avoir mon staff qui puisse être sur place et qui puisse venir me voir tous les jours pour mes placements de produits, ce n’était pas discutable » a d’abord expliqué la jeune femme à nos confrères de Télé-Loisirs.


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par A L I X (@alix_dmx)

Alix a ajouté une condition supplémentaire: Rajah, son bébé Savannah, devait être dans les parages. « C’était hors de question que je ne puisse pas le voir pendant toute la durée du tournage » a-t-elle ajouté. Au moins, cela a le mérite d’être clair.

Par ailleurs, son prétendant Habi a balancé sur sa princesse après avoir été traité de « boloss ».

Comments