Une nouvelle que l’on a pas vu venir du tout et qui a rapidement fait le tour de la toile. D’habitude tous les regards sont concentrés sur lui pour sa musique, cette fois, l’ancien membre des Sexion d’Assaut fait face à une bien étrange polémique. Maître Gims accusé de polygamie, sa carrière est-elle en danger ? 

Invité à parler de sa carrière par Nikos Aliagas au micro d’Europe 1, Maître Gims était revenue sur le fait qu’il n’était pas encore officiellement considéré comme un citoyen français. « J’avais fait une première demande, qui m’a été refusée il n’y a pas longtemps. Je n’ai pas compris pourquoi. C’est important à mes yeux. Je me sens Français, je m’exprime en français, je suis ambassadeur de langue française dans le monde, mais on m’a refusé la nationalité. ». Sauf que voilà, selon nos confrères de Closer, la raison pour laquelle les autorités françaises ont refusé d’accorder la nationalité au rappeur est simple. Maître Gims serait polygame. Pour être précis, le grand frère de Dadju aurait, avant son mariage avec DemDem en 2005, été marié à une autre femme alors qu’il avait 19 ans. Cette première épouse vivrait actuellement au Maroc, là ou se trouve la deuxième résidence du chanteur. Une bigamie avérée qui serait donc connue de DemDem sa compagne actuelle, selon les informations du magazine. Récemment au cour d’une interview, la femme de Maître Gims aurait fait part de ses craintes pour l’avenir de son couple. « J’ai un peu pris peur au moment où il a commencé vrai­ment en solo, puisque j’étais habi­tuée avec Sexion (d’assault), ils étaient plusieurs. Quand les lumières se sont vrai­ment mises sur lui, quand il a fait Subli­mi­nal, tout s’est accé­léré, tout a été beau­coup plus rapide. Là, j’ai un peu eu peur. »

Ces révélations de bigamie pourraient-elles avoir des conséquences sur la carrière de Maître Gims ? Même si la loi française interdit de vivre en « état de polygamie », les fans peuvent se rassurer, celui qui vient de sortir son album Ceinture noire se produira bien au stade de France en septembre prochain.

Comments