La petite amie de Julien Tanti est accro à la chirurgie esthétique, tout le monde le sait. Mais sa dernière lubie est de vouloir également y convertir son cher et tendre….
Manon Marsault aime la chirurgie esthétique et elle ne s’en cache pas. Elle assume tout, implants mammaires et fessiers, injections d’acide hyaluronique ou encore Vampire Lift, elle ne peut plus s’arrêter. La marseillaise confie à nos confrères de Public :  » J’ai reçu mes premières injections dans les lèvres à l’âge de 18 ans ».
chirurgie-2
Et maintenant elle veux également que son petit ami ait recours à plusieurs opérations ! « Je lui ai suggéré un petit Vampire Lift mais il a une peur panique des aiguilles ! Je lui ai aussi proposé de faire des petits implants de barbe pour combler ses petits trous inesthétiques. C’est une technique identique aux implants capillaires ». Pas sûr que notre fraté accepte. Surtout qu’il n’est pas d’accord avec toutes les opérations que sa chérie a subit : « Julien me trouve très jolie avec mes lèvres naturelles et cela me conforte dans l’idée qu’il ne faut plus que j’y touche à nouveau. Je ne veux plus les gonfler. »
julien-tanti-couv-bis
Et vous pensez-vous que Mister Problème vaincra sa phobie des aiguilles pour sa belle et deviendra lui aussi un homme plastique ?
La petite amie de Julien Tanti est accro à la chirurgie esthétique, tout le monde le sait. Mais sa dernière lubie est de vouloir également y convertir son cher et tendre….
Manon Marsault aime la chirurgie esthétique et elle ne s’en cache pas. Elle assume tout, implants mammaires et fessiers, injections d’acide hyaluronique ou encore Vampire Lift, elle ne peut plus s’arrêter. La marseillaise confie à nos confrères de Public :  » J’ai reçu mes premières injections dans les lèvres à l’âge de 18 ans ».
chirurgie-2
Et maintenant elle veux également que son petit ami ait recours à plusieurs opérations ! « Je lui ai suggéré un petit Vampire Lift mais il a une peur panique des aiguilles ! Je lui ai aussi proposé de faire des petits implants de barbe pour combler ses petits trous inesthétiques. C’est une technique identique aux implants capillaires ». Pas sûr que notre fraté accepte. Surtout qu’il n’est pas d’accord avec toutes les opérations que sa chérie a subit : « Julien me trouve très jolie avec mes lèvres naturelles et cela me conforte dans l’idée qu’il ne faut plus que j’y touche à nouveau. Je ne veux plus les gonfler. »
julien-tanti-couv-bis
Et vous pensez-vous que Mister Problème vaincra sa phobie des aiguilles pour sa belle et deviendra lui aussi un homme plastique ?

Comments