Marie Garet accusée à son tour de violences conjugales

0
137

Après avoir connu la vie de star ainsi que ses strass et paillettes, Marie Garet va-t-il goûter à la vie derrière les barreaux ? Accusée de violences conjugales à l’égard de Dorian Baptiste, la belle blonde risque la prison avec sursis. STAR24 vous raconte tout.

La rentrée scolaire avait commencé avec une sordide histoire. En effet, Marie Garet avait été annoncée morte. Quelques semaines après la polémique, la jeune femme s’était livrée à ce sujet chez Sam Zirah en révélant qu’elle avait fait cela pour rompre avec la notoriété. « C’est moi. C’était une façon de dire j’en ai ras le bol, foutez-moi la paix (…) C’est difficilement supportable d’être reconnue en permanence, ça me dessert trop dans ma vie de tous les jours (…) Entre mon accident de voiture, le décès de mon père, tout ça… J’en ai eu ras-le-bol. J’avais été reconnue cette soirée là et j’en avais marre (…) J’ai déjà pensé à changer de nom, à me faire un passeport… et effacer toute mon identité (…) J’ai pensé à disparaître. Ce soir là j’ai fait la bringue, il y a eu une dispute et voilà (…) Pour poster quelque chose comme ça il faut être mal et j’étais dans le mal » a-t-elle expliqué.

Marie Garet accusée à son tour de violences conjugales

Marie Garet est dans la sauce ! En effet, le procureur a requis une peine de prison de neuf mois avec sursis probatoire pendant deux ans à son encontre et six mois pour Dorian Baptiste à cause de violences conjugales mutuelles. Cette affaire remonte au 9 novembre dernier. La belle blonde s’est retrouvée « le visage tuméfié et du sang dans les cheveux ». A son domicile, les forces de l’ordre constatent des objets cassés et Dorian Baptiste « avec une plaie importante dans le dos, un œil poché et du sang au niveau de l’oreille » selon nos confrères de Midi Libre. Tout serait partie d’une notification sur le téléphone selon lui.

Au tribunal, Marie Garet s’est défendue en disant: « J’étais dans une période difficile, il a fallu que ça sorte. C’est l’accumulation de 10 ans de drames : mon accident de voiture, un viol, le décès de mon père, le détournement d’une partie de ma patientèle ». Elle dément être victime de violences conjugales. Dorian Baptiste aurait appelé trois fois les gendarmes pour tenter de maîtriser Marie Garet. Il aurait même dû la ceinturer à un moment de la soirée. Le verdict sera annoncé à la fin du mois.