Depuis sa participation à la première saison de la Villa des Cœurs brisés, Marie Garet se fait discrète dans les médias. Cependant, elle est toujours active sur les réseaux sociaux et poste régulièrement des photos d’elle à sa communauté. C’est justement un cliché que la montpelliéraine a posté qui fait réagir la toile.

Elle est infirmière dans la vie de tous les jours, et aime son travail. Mais elle porte la casquette de candidate de télé-réalité, et ce n’est pas de tout repos. En effet, il y a quelques semaines lors d’une interview accordée à Sam Zirah, Marie Garet est revenue sur les attaques qu’elle subit au quotidien sur les réseaux sociaux. La jeune femme a aussi donné des détails sur son accident de voiture. Accident qu’elle avait dans un premier temps démenti et elle en expliqué les raisons: « Ce genre de chose, je n’avais pas envie que ça sorte. J’étais au travail, j’étais à à la fin de ma tour­née d’in­fir­mière quand j’ai été fauchée par une voiture. Il y a eu un grave acci­dent qui s’est produit à ce moment-là… J’ai eu un très gros choc et de très grosses séquelles. J’avais envie qu’on me foute la paix ». Depuis, plus rien dans les médias, mais Marie continue de mener sa vie comme elle l’entend. La jeune femme a publié un cliché d’elle qui a suscité de vives réactions. Une bouche plus pulpeuse qu’accoutumée, les internautes se sont posés des questions au sujet de cette nouvelle apparence. Mais la belle infirmière s’en fiche elle l’a d’ailleurs dit en légendant sa photo: « PROVOCATION ! Je vous emmmmmm… en fait ! ». Le message est clair pour les haters, qui n’hésiteront pas à dire à l’ex candidate de la quatrième saison des Anges tout ce qu’ils pensent. Alors Marie a-t-elle succombé aux charmes de la chirurgie du visage? C’est fort possible, car même si c’est flagrant pour certains, la gagnante de Secret Story 5 n’a pas confirmé, ni fait de commentaires à ce sujet. En attendant la toile s’agite et on peut lire  des commentaires divers et variés sur la transformation de Marie Garet. Mais peine perdue pour les haters, car les critiques : elle s’en fiche.

Comments