Yves Vidal, le maire de l’émission Mariés au premier regard en dévoile davantage sur le programme…

L’émission Mariés au premier regard a fait beaucoup parler d’elle depuis son lancement en novembre dernier. Le programme, présenté comme une expérience social, a pour concept de marier deux personnes qui ne se connaissent pas mais compatibles d’après plusieurs tests.

Alors que certains accusent l’émission de ne pas respecter l’institution du mariage, Yves Vidal, le maire de Grans qui a célébré les unions de Mariés au premier au regard, se justifie: «Ça fait quarante ans que je fais des mariages et j’applique la loi. Je suis un officier d’état civil, je ne suis pas là pour savoir s’ils s’aiment ou pas».

Le maire a admis que tout était légal, il ne se laisse donc pas déstabiliser face aux critiques. «Qu’est-ce que j’ai fait d’illégal ? Sur les mariages célébrés, j’ai procédé de la même manière, des bans aux documents… J’ai été plus prudent pour cette émission que pour les autres mariages. Je me suis renseigné, j’ai vu des juristes. Ils sont tous vraiment mariés, et s’il veulent divorcer, ils vont au tribunal« , poursuit-il.

maries2

Donc si les époux de M6 souhaitent se séparer , ils devront divorcer face à juge au tribunal comme il est écrit sur la loi. Ceci dit, la chaîne les aide un peu: «Il est noté dans leur contrat que c’est M6 qui doit payer le divorce» a révèlé Yves Vidal.

Un geste qui a bien aidé Thomas et Tiffany qui se sont mariés mais qui ont du vite divorcer puisque la jolie brune est aujourd’hui en couple avec Justin, un autre candidat de l’émission.

Pour les plus sceptiques, sachez que même si la majorité des mariages de l’émission finissent en divorce, aux Etat-Unis, un couple américain a trouvé l’amour lors de ces mariages scientifiques.

Pour vous, est-ce normal que la chaîne paye le divorce ?

 

Yves Vidal, le maire de l’émission Mariés au premier regard en dévoile davantage sur le programme…

L’émission Mariés au premier regard a fait beaucoup parler d’elle depuis son lancement en novembre dernier. Le programme, présenté comme une expérience social, a pour concept de marier deux personnes qui ne se connaissent pas mais compatibles d’après plusieurs tests.

Alors que certains accusent l’émission de ne pas respecter l’institution du mariage, Yves Vidal, le maire de Grans qui a célébré les unions de Mariés au premier au regard, se justifie: «Ça fait quarante ans que je fais des mariages et j’applique la loi. Je suis un officier d’état civil, je ne suis pas là pour savoir s’ils s’aiment ou pas».

Le maire a admis que tout était légal, il ne se laisse donc pas déstabiliser face aux critiques. «Qu’est-ce que j’ai fait d’illégal ? Sur les mariages célébrés, j’ai procédé de la même manière, des bans aux documents… J’ai été plus prudent pour cette émission que pour les autres mariages. Je me suis renseigné, j’ai vu des juristes. Ils sont tous vraiment mariés, et s’il veulent divorcer, ils vont au tribunal« , poursuit-il.

maries2

Donc si les époux de M6 souhaitent se séparer , ils devront divorcer face à juge au tribunal comme il est écrit sur la loi. Ceci dit, la chaîne les aide un peu: «Il est noté dans leur contrat que c’est M6 qui doit payer le divorce» a révèlé Yves Vidal.

Un geste qui a bien aidé Thomas et Tiffany qui se sont mariés mais qui ont du vite divorcer puisque la jolie brune est aujourd’hui en couple avec Justin, un autre candidat de l’émission.

Pour les plus sceptiques, sachez que même si la majorité des mariages de l’émission finissent en divorce, aux Etat-Unis, un couple américain a trouvé l’amour lors de ces mariages scientifiques.

Pour vous, est-ce normal que la chaîne paye le divorce ?

 

Comments