L’actrice Française Marion Cotillard a connu une ascension fulgurante en interprétant le rôle d’Edith Piaf au cinéma dans « La Môme ». Un rôle dont elle a eu du mal à se débarrasser, au point d’avoir recours un de l’exorcisme pour se détacher du rôle. On vous en dit plus.

On dit qu’au cinéma, certains acteurs ont du mal à se débarrasser d’un grand rôle qu’ils ont interprété. Soit le public n’arrive pas à se débarrasser de ce que la star a interprété, soit c’est la star elle-même qui n’arrive plus à sortir du personnage, même une fois le tournage terminé et c’est l’expérience qu’a vécu notre Française internationale Marion Cotillard.

L’actrice Française a fait ses débuts sur le grand écran, en incarnant Lilly Bertineau dans le film « Taxi ». Un succès commercial qui lui a permis de décrocher d’autres rôles au cinéma, avant d’être repérée pour incarner la légende Française, Edith Piaf.  En effet, si l’actrice a été propulsée sur le devant de la scène en jouant le rôle de Marie dans «  Les petits mouchoirs », elle connaissait déjà une ascension fulgurante grâce à son interprétation de la célèbre chanteuse Française Edith Piaf, dans le long métrage « La Môme » qui retrace la carrière et la vie, rythmée de tragédies de la petite dame à la robe noire, comme elle était surnommée.

la-mome

Le film réalisé par Olivier Dahan, a été un succès mondial, cumulant pas moins de cinq millions d’entrées en France, et l’interprétation poignante et troublante de Marion Cotillard, lui a valu la récompense de la meilleure actrice à la cérémonie des Oscars en 2008, faisait d’elle la troisième à recevoir cette prestigieuse récompense après Simone Signoret et Juliette Binoche.

Cependant, l’actrice mariée à Guillaume Canet a eu beaucoup de mal à se détacher de son rôle dans « La Môme », une fois que le tournage a pris fin. Dans une interview accordée à The Guardian  en 2014, l’actrice confie qu’elle avait la sensation d’être hantée par le fantôme d’Edith Piaf et elle a tout tenté pour remédier à cela, elle est même allée jusqu’au bout du monde. « J’ai fait de l’exorcisme avec du sel et du feu. Je suis partie à Bora Bora pour lui échapper. Je suis allée au Machu Picchu au Pérou et j’ai procédé à d’anciennes cérémonies chamaniques pour me purifier avant de réaliser pourquoi je n’arrivais pas à la laisser partir. Elle avait été abandonnée dans son enfance. Sa plus grande peur était d’être seule », expliquait-elle. La maman de deux enfants poursuit en disant qu’elle ne souhaitait plus rester enfermée dans ses rôles. « Avant d’avoir ma famille, toute ma vie était dédiée à mes personnages. Plus ils me touchaient, plus je me sentais proche d’eux. Mais je ne peux plus m’enfermer dans un autre monde désormais. Je ne veux pas perturber mon fils parce que je suis dans un état bizarre ».

Que pensez-vous de l’expérience vécue par l’actrice ?

Elda B.

L’actrice Française Marion Cotillard a connu une ascension fulgurante en interprétant le rôle d’Edith Piaf au cinéma dans « La Môme ». Un rôle dont elle a eu du mal à se débarrasser, au point d’avoir recours un de l’exorcisme pour se détacher du rôle. On vous en dit plus.

On dit qu’au cinéma, certains acteurs ont du mal à se débarrasser d’un grand rôle qu’ils ont interprété. Soit le public n’arrive pas à se débarrasser de ce que la star a interprété, soit c’est la star elle-même qui n’arrive plus à sortir du personnage, même une fois le tournage terminé et c’est l’expérience qu’a vécu notre Française internationale Marion Cotillard.

L’actrice Française a fait ses débuts sur le grand écran, en incarnant Lilly Bertineau dans le film « Taxi ». Un succès commercial qui lui a permis de décrocher d’autres rôles au cinéma, avant d’être repérée pour incarner la légende Française, Edith Piaf.  En effet, si l’actrice a été propulsée sur le devant de la scène en jouant le rôle de Marie dans «  Les petits mouchoirs », elle connaissait déjà une ascension fulgurante grâce à son interprétation de la célèbre chanteuse Française Edith Piaf, dans le long métrage « La Môme » qui retrace la carrière et la vie, rythmée de tragédies de la petite dame à la robe noire, comme elle était surnommée.

la-mome

Le film réalisé par Olivier Dahan, a été un succès mondial, cumulant pas moins de cinq millions d’entrées en France, et l’interprétation poignante et troublante de Marion Cotillard, lui a valu la récompense de la meilleure actrice à la cérémonie des Oscars en 2008, faisait d’elle la troisième à recevoir cette prestigieuse récompense après Simone Signoret et Juliette Binoche.

Cependant, l’actrice mariée à Guillaume Canet a eu beaucoup de mal à se détacher de son rôle dans « La Môme », une fois que le tournage a pris fin. Dans une interview accordée à The Guardian  en 2014, l’actrice confie qu’elle avait la sensation d’être hantée par le fantôme d’Edith Piaf et elle a tout tenté pour remédier à cela, elle est même allée jusqu’au bout du monde. « J’ai fait de l’exorcisme avec du sel et du feu. Je suis partie à Bora Bora pour lui échapper. Je suis allée au Machu Picchu au Pérou et j’ai procédé à d’anciennes cérémonies chamaniques pour me purifier avant de réaliser pourquoi je n’arrivais pas à la laisser partir. Elle avait été abandonnée dans son enfance. Sa plus grande peur était d’être seule », expliquait-elle. La maman de deux enfants poursuit en disant qu’elle ne souhaitait plus rester enfermée dans ses rôles. « Avant d’avoir ma famille, toute ma vie était dédiée à mes personnages. Plus ils me touchaient, plus je me sentais proche d’eux. Mais je ne peux plus m’enfermer dans un autre monde désormais. Je ne veux pas perturber mon fils parce que je suis dans un état bizarre ».

Que pensez-vous de l’expérience vécue par l’actrice ?

Elda B.

Comments