Insulté par Cyril Hanouna en mars dernier, Yann Barthès avait répliqué avec sérieux sur les réseaux sociaux. Mais à la rédac­tion de Quoti­dien, son émis­sion, le présen­ta­teur s’est montré bien plus détendu, voire taquin.

Ils se haïssent au plus haut point. La rivalité entre Cyril Hanouna et Yann Barthès ne date pas d’hier : si les rela­tions ont été au départ cordiales entre l’ani­ma­teur de Touche pas à mon poste et le présen­ta­teur de Quoti­dien, elles ne cessent de se dégra­der depuis deux ans. L’un contre l’autre en access prime-time, les masto­dontes de C8 et TMC sont telle­ment diffé­rents qu’on aura du mal à les récon­ci­lier. D’au­tant plus que leur petite guéguerre semble avoir atteint un point de non-retour le 22 mars dernier. Dans son émission, Cyril Hanouna n’avait pas hésité à expliquer qu’il « execrait » Yann Barthès : « Je l’exècre (….) Moi, j’aime les mecs qui ont des couilles. Malheureusement, il n’en a pas ». Le lendemain, sur Instagram, Yann Barthès répliquait dans un vocabulaire plus chatié : « Je ne pensais pas qu’un jour j’aurais honte d’avoir travaillé à Canal +. Aujourd’hui, c’est le cas », avait-t-il sobrement lâché à ses followers, sous-entendant que la chaîne cryptée était tombée bien bas en donnant les plein pouvoirs à Cyril Hanouna.

Et pour prouver qu’il « en avait », justement, voici la réponse que Yann Barthès a réservée à son équipe. Paul Larrouturou, journaliste dans Quotidien, raconte à nos confrères: « Le lendemain, il s’est baladé dans ses bureaux tout sourire avec deux Post-it fluos en haut de ses cuisses, deux flèches vers son entrejambe qu’il a gardées toute la journée. On a tous ri. Hanouna a visé à côté, car Yann ne manque pas de courage, témoigne un proche de Yann Barthès visiblement amusé par la prise d’initiative de son collègue. Il en faut pour croiser le fer avec le Front national, Mélenchon ou Laurent Wauquiez. »

Comments