Actuellement pour Mel B, la vie est assez compliquée. Après un divorce difficile, l’ancienne Spice Girl est bannie de chez elle. 

Depuis que Mel B et son compagnon Stephen Belafonte ont décidé de divorcer, rien ne va plus. La guerre a commencé…  Effectivement, certaines  histoires d’amour peuvent se terminer très mal. Et c’est le cas pour la jeune maman et son ex amoureux. Tandis que Mel B accuse Stephen Belafonte de l’avoir battu et forcé plusieurs fois à avoir des rapports sexuels, le producteur de film se dit lui effrayé par son ex femme, par sa violence et ses addictions aux drogues, comme il le déclarait au tribunal. « J’ai peur de ce qu’elle va faire et de quel tort elle va à nouveau me causer. Elle n’arrêtera jamais d’essayer de me détruire.  » Mais l’un des points importants de cette guerre reste la bataille pour la garde de leurs deux enfants. Qui est très compliquée. Aujourd’hui,  la justice a trouvé une solution plutôt radicale qui ne fait pas que des heureux.  En effet, l’ancienne Spice Girl n’aura maintenant plus assez à sa maison.  Une décision prise après le non respect du jugement de la jeune femme. Puisque après les premières délibérations du mois de janvier, il avait déjà été décidé que Melanie Brown ne pourrait accéder au domicile qu’à la condition de n’amener « personne, pas même un membre de la famille « . Mais Mel B a légèrement violé les ordres de la Cour. Cette dernière a loué un  camion de location le 25 mai dernier avec une bande d’amis afin de récupérer des affaires dans le garage de sa maison. Un moment malheureux pour elle, puisqu’elle a été photographiée par l’avocat de Stephen Belafonte.  Dure sentence pour la chanteuse. Mais assez soûlé des conflits et coup bas du couple, le juge a tout simplement décidé qu’aucun des deux ex n’y aurait accès. Voilà qui termine un minimum cette affrontement. On espère que les anciens amoureux arriveront à passer à autre chose pour le bonheur de leurs enfants…

L.Marry

Comments