C’est la semaine dernière que la belle Mélanie Da Cruz, a donné naissance à son petit garçon Swan Anthony. Après son accouchement la jeune femme a souhaité prendre une petite pause et se faire très discrète sur les réseaux sociaux. Mais la jeune femme faisait son grand retour sur Snapchat, il y a quelques jours maintenant. Et c’est hier soir que la belle blonde a décidé de raconter comment s’est déroulé son accouchement, et c’est assez surprenant ! 

Quelques jours après avoir accueilli son petit Swan Anthony, Mélanie Da Cruz a donné de ses nouvelles sur son compte Snapchat« Un grand merci pour vos messages d’amour et de soutien. Je suis vraiment navrée de ne pas pouvoir snaper, être active mais les conditions ne me le permettent pas… Mon bébé va bien Dieu merci. J’ai eu moi un peu moins de chance mais il y a pire que moi dans le monde donc je ne me plains pas et surtout aujourd’hui je suis la plus heureuse de la Terre quand je regarde mon bébé. Je prendrai tous les malheurs de la Terre pour lui, pour qu’il soit le mieux possible. Pour finir j’aimerais vous dire que peu importe ce que la planète peut penser, sachez que sans Anthony à mes côtés je n’aurais pas pu m’occuper même un petit peu de mon bébé car j’étais incapable de me mouvoir à ma guise. » Aujourd’hui la jeune maman a souhaité en raconter un peu plus sur son accouchement.

C’est toujours sur son compte Snapchat que la belle blonde a continué de se confier :« Les filles j’ai reçu pleins de mails où vous me demandiez de raconter mon accouchement… Sachez que j’ai pas trop envie de raconter ça parce que moi j’aime bien raconter les trucs fun, pas trop les trucs moins bien. Attention, en soi mon accouchement il s’est bien passé, c’est l’après accouchement qui a été bien plus difficile. En tous cas ce que je peux vous dire c’est que j’ai accouché avec du zouk dans les oreilles !  Ma sage-femme m’a autorisée à mettre mes écouteurs (…) je chantais même assez faux je pense (…) Je me souviens j’ai écouté Kim, Priscillia, Stony (…) ». Elle a continué en remerciant les sages femmes de l’hôpital. On lui souhaite encore beaucoup de bonheur, qu’en pensez-vous?

Comments