Miss France 2021: Clémence Botino a-t-elle raté son année ?

0
115

Ce soir, c’est le grand soir ! En effet, ce samedi 19 décembre 2020, nous allons découvrir le visage de la prochaine Miss France 2021. Accusée d’avoir raté son année, Clémence Botino est montée au créneau et c’est surprenant. STAR24 vous raconte tout.

Il y a quelques jours, STAR24 vous dévoilait les critères pour pouvoir participer à Miss France. Ce soir, nous allons savoir qui va succéder à Clémence Botino qui avait été défendue par Vaimalama Chaves. D’ailleurs, cette dernière a vécu une année particulière à cause du Coronavirus et des deux confinements imposés. De ce fait, elle n’a pas pu participer à de nombreux événements contrairement à ses prédécesseuses. Ce n’est pas pour autant qu’elle s’est tournée les pouces contrairement à ce qu’ont pu penser certaines personnes.

Face aux remarques reçues concernant son règne, Clémence Botino s’est livrée à ce sujet au micro de nos confrères du Parisien. « Je me suis surprise moi-même. Je peux dormir trois heures et être au top. Sachez-le, c’est possible. Mais j’étais étonnée surtout de mon niveau d’endurance morale. Des fois, on n’a pas envie et il faut y aller quand même et sourire. Miss France, c’est un travail comme un autre avec des avantages et des inconvénients. Il faut faire le job… » a d’abord avoué la jeune femme de 23 ans.

Clémence Botino a ensuite ajouté: « Tous ceux qui disent qu’ils ne m’ont pas vue de l’année, n’ont pas cherché à savoir. Il y avait moins d’événements médiatisés, c’est vrai. Mais venez avec moi, vous verrez à quelle heure je me lève et me couche… souvent à trois heures du matin ! En réalité, je n’ai pas arrêté (…) J’ai donné beaucoup de moi-même pour m’adapter à la situation. J’ai dû trouver d’autres supports pour m’exprimer. Personne ne m’a dit tu fais ça, tu fais ci (…) Sans ce contexte si particulier de 2020, jamais je n’aurai fait cela. Je n’ai aucun regret. Je le répète une dernière fois : Arrêtez de dire que j’ai raté mon année, vous ne vivez pas avec moi. »

Au moins c’est dit !