Miss France 2021 : Les véritables conditions pour participer

0
368

Il y a presque un an, Lou Ruat était lynchée après avoir participé au concours Miss France. Le 19 décembre prochain, 29 candidates tenteront de décrocher le fameux diadème de la reine de beauté. Mais que faut-il faire pour participer à ce concours ? On vous explique tout.

L’année dernière, Clémence Botino était élue Miss France 2020. Dans quelques jours, la jeune femme devra abandonner son diadème pour laisser la place à l’une des 29 Miss régionales. Mais pour participer à l’élection, il y a plusieurs points à respecter. Pour les 100 ans du concours, il n’y aura que des anciennes reines de beauté dans le jury. Tout d’abord, il faut savoir bien s’exprimer et avoir un bon niveau en culture générale. Mais ce n’est pas tout.

Pour être élue Miss France, il faut être née de sexe féminin contrairement à des pays comme la Belgique ou l’Espagne. De plus, il faut avoir entre 18 et 24 ans au 15 novembre de l’année en cours. Au niveau de la taille, il faut mesurer 1m70 minimum et sans talons. La plus grande des Miss était Flora Coquerel en 2014 avec son mètre 82.

miss-france-2021

Pour le poids, il n’y a pas de règle officielle à ce sujet. Cela ne s’arrête pas là. Miss France doit être libre comme l’air ou du moins « ni mariée, ni divorcée, ni veuve, ni pacsée » et ne pas vivre « en concubinage« . Elles ne peuvent pas non plus avoir d’enfant. Sylvie Tellier a expliqué qu’il ne fallait pas s’afficher avec. Puis, elle a ajouté: « Elles ont tout à fait le droit de dire qu’elles ont un copain mais nous n’avons pas de baguette magique. À partir du moment où elles commencent à en parler, les journalistes vont automatiquement faire des recherches ». Il est interdit d’avoir posé en petite tenue tout comme éviter les artifices tels que : faux cils, perruques, postiches, tatouages visibles (de plus de 3 cm de diamètre), piercings, prothèses mammaires, lentilles de contact de couleur ou les décolorations et ne pas avoir subi d’opération de chirurgie esthétique sauf les chirurgies réparatrices.

Enfin, Miss France ne doit pas consommer de l’alcool, fumer ou de produits stupéfiants tout n’ayant jamais fait l’objet de poursuites ou de condamnation pénale et surtout prouver qu’elle réside bien dans le département ou la région en question.