Moha La Squale violent ? Il veut enfin livrer sa vérité

0
39

En septembre dernier, alors qu’il devait sortir un nouveau projet, Moha La Squale s’est retrouvé dans la sauce. En effet, le jeune homme est accusé de violences, séquestrations et agression sexuelle. Son avocate a pris la parole concernant cette affaire. STAR24 vous en dit plus.

Six mois après avoir fait l’objet de nombreuses plaintes contre lui pour violences, séquestrations et agression sexuelle, Moha La Squale pourrait bientôt s’exprimer à son tour. Longtemps silencieux, le rappeur a été l’un des premiers artistes à être pointé du doigt par le hashtag #Balancetonrappeur à l’instar de Roméo Elvis.

De son vrai nom, Mohamed Bellahmed, Moha La Squale est aujourd’hui dans la sauce. S’il avait posté un mystérieux message après la polémique, le rappeur veut désormais livrer sa vérité comme l’a révélé son avocate Elise Arfi.

Moha La Squale violent ? Il veut enfin livrer sa vérité

Il y a quelques jours, Moha La Squale a profité de son anniversaire pour faire une promesse à ses fans : il va bientôt livrer sa vérité. « Merci pour tous vos message d’amour là famille jvous aimes! Les jaloux qui m’invente des vies baisser vos grand tante. À bientôt pour la verité, bien sûr mesdames et monsieur avec preuve à l’appui. Là squale ma guel! C’est carré ✌🏼🌴❤️ » a-t-il promis. Selon son avocate Elise Arfi au micro du Journal du Dimanche, l’artiste pourrait bientôt se défendre auprès des enquêtes. En effet, il est toujours au cœur d’une enquête préliminaire. Pour rappel, six femmes ont porté plainte contre lui dont trois anciennes petites-amies de l’artiste, âgées de 23 à 28 ans. L’une d’entre elles a évoqué des faits datant de l’année 2011 : des attouchements lorsqu’ils étaient ensemble en classe de troisième.

proces-de-moha-la-squale-dix-mois-de-prison-requis-contre-le-rappeur-1616078804

Dans les premiers propos de Moha La Squale, ce dernier explique que celle qu’il a baptisé dans l’un de ses titres, l’aurait menacé et blessé avec un couteau de cuisine en 2017. « Ma mère m’avait viré de chez moi, Luna m’a accueilli. Elle me faisait comprendre que si je ne faisais pas ce qu’elle voulait, je n’avais rien à faire chez elle » a-t-il confié. Actuellement, il reste innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’à ce qu’un verdict par un tribunal soit prononcé.