Il a marqué l’émission Star Academy, 4 et la scène musicale française avec sa voix cristalline. Cela fait onze que Grégory Lemarchal nous a quitté, mais malgré le temps qui passe, la douleur de son père reste intacte. 

On a tous en tête les premiers pas de Grégory Lemarchal lors du prime d’ouverture de la saison 4 de Star Academy. On se souvient tous avoir été hypnotisé par la puissance et la beauté de sa voix. A ce moment là, le jeune homme ne savait pas qu’il allait laisser une trace indélébile sur la scène musicale française. Malheureusement, à seulement 24 ans, à cause de la mucoviscidose, maladie génétique touchant les voies respiratoires et digestives, dont il était atteint, « Mister Grégory » était fauché en pleine ascension. Le 30 avril 2007, la France perdait un artiste prometteur, mais le père du chanteur perdait avant tout un fils. Un fils qui lui manque toujours autant aujourd’hui, et pour lequel il continuera de se battre, comme il l’a indiqué à nos confrères du Progrès. « À travers tous mes déplacements et tous les courriers que l’on reçoit, nous sommes toujours autant touchés par ce que ressentent les gens vis-à-vis de Grégory, toutes générations confondues. C’est difficile pour nous de parler de ça, mais il faut admettre que notre fils a laissé une trace importante, en tant qu’artiste et en tant qu’homme, dans la mémoire des gens. » Onze après la disparition de Grégory, son père Pierre Lemarchal qui continue de se battre corps et âme pour sauver les victimes de la mucoviscidose, se rend compte de l’empreinte qu’a laissé son fils dans les mémoires. Grégory aura inconsciemment sorti la mucoviscidose de l’ombre de manière très importante à travers sa voix tant appréciée et le combat qu’il menait parallèlement », explique-t-il.

Aujourd’hui pour mener à bien son combat, Pierre Lemarchal a eu l’idée de donner un concert dans une commune des Hauts-de-France pour aider les victimes de la mucoviscidose ainsi que leurs familles. « J’ai eu l’idée de faire quelques scènes avec une troupe de chanteurs pour récolter des fonds pour la lutte contre la mucoviscidose (…). Chanter devant un public est grisant et m’apporte beaucoup« .

Onze après, le fils vit toujours à travers le père…

 

Comments