Le public a toujours apprécié l’aventurier pour son caractère et son franc parler. Mais depuis qu’il est devenu animateur on lui découvre un facette plus sensible, que les téléspectateurs adorent…

Aujourd’hui, l’ancien candidat mène d’une main de maître son programme : Moundir et les Apprentis Aventuriers. Mais Moundir n’est pas seulement un animateur, c’est également, un coach, un psychologue et un grand frère pour tous les candidats de l’aventure.

moundir-apprentis-couv

Il s’est donc confié pour TouteLaTélé sur son ressenti vis-à-vis des candidats : « le plus difficile a été de les voir galérer. Ils ont tous eu des moments très rudes, et ça me faisait de la peine. J’ai tenté de les aider au mieux. Ils se sont dépassés, et ils ont été très touchants aussi. Je me dis que c’est enfin une émission qui sert à quelque chose ! Je ne fais aucune préférence entre les douze participants, j’estime qu’ils ont tous été courageux de faire cette aventure. »

moundir-et-les-apprentis-aventuriers-reviennent-sur-w9-a-partir-du_exact540x405_l

Moundir a donc pris son rôle très à cœur et même au-delà : « J’aurais pu être seulement animateur, distant et rentrer à l’hôtel dès que mon job était fini. Mais ce n’est pas la vision que j’avais de mon rôle dans cette émission. Premièrement, car pour avoir déjà eu à survivre dans ces conditions, je me devais de les coacher. Je suis quelqu’un de profondément humain, et donc j’échangeais avec les candidats. L’important pour moi est d’être impartial, et d’avoir ce côté « grand frère » ».

melaa-moundir

L’émission est également devenue beaucoup plus dure pour les candidats durant cette deuxième saison, l’épicerie est beaucoup moins ouverte et les perles rares sont de plus en plus compliquées à gagner « La production a considérablement durci les règles. Les perles, seule monnaie d’échange pour gagner du confort à l’épicerie de la plage, se font plus rares. Il ne faut pas oublier que durant les 25 jours de survie, il a fait très chaud. La plupart des candidats ont perdu beaucoup de poids, ils devaient se restreindre avec le kilo de riz et de lentilles qu’on leur avait mis à disposition. Par ailleurs, quand j’ai vu certains cuire le riz, je me demande comment ils ont obtenu une telle bouillie (rires). Les épreuves étaient plus difficiles et étaient les seuls moyens d’obtenir des perles. Au vu de la dureté qui leur a été imposée, ils ont été très courageux. »

moundir

On connaissait le Moundir grande gueule mais on ne connaissait pas le Moundir grand frère et on l’adore. Et vous ?

Le public a toujours apprécié l’aventurier pour son caractère et son franc parler. Mais depuis qu’il est devenu animateur on lui découvre un facette plus sensible, que les téléspectateurs adorent…

Aujourd’hui, l’ancien candidat mène d’une main de maître son programme : Moundir et les Apprentis Aventuriers. Mais Moundir n’est pas seulement un animateur, c’est également, un coach, un psychologue et un grand frère pour tous les candidats de l’aventure.

moundir-apprentis-couv

Il s’est donc confié pour TouteLaTélé sur son ressenti vis-à-vis des candidats : « le plus difficile a été de les voir galérer. Ils ont tous eu des moments très rudes, et ça me faisait de la peine. J’ai tenté de les aider au mieux. Ils se sont dépassés, et ils ont été très touchants aussi. Je me dis que c’est enfin une émission qui sert à quelque chose ! Je ne fais aucune préférence entre les douze participants, j’estime qu’ils ont tous été courageux de faire cette aventure. »

moundir-et-les-apprentis-aventuriers-reviennent-sur-w9-a-partir-du_exact540x405_l

Moundir a donc pris son rôle très à cœur et même au-delà : « J’aurais pu être seulement animateur, distant et rentrer à l’hôtel dès que mon job était fini. Mais ce n’est pas la vision que j’avais de mon rôle dans cette émission. Premièrement, car pour avoir déjà eu à survivre dans ces conditions, je me devais de les coacher. Je suis quelqu’un de profondément humain, et donc j’échangeais avec les candidats. L’important pour moi est d’être impartial, et d’avoir ce côté « grand frère » ».

melaa-moundir

L’émission est également devenue beaucoup plus dure pour les candidats durant cette deuxième saison, l’épicerie est beaucoup moins ouverte et les perles rares sont de plus en plus compliquées à gagner « La production a considérablement durci les règles. Les perles, seule monnaie d’échange pour gagner du confort à l’épicerie de la plage, se font plus rares. Il ne faut pas oublier que durant les 25 jours de survie, il a fait très chaud. La plupart des candidats ont perdu beaucoup de poids, ils devaient se restreindre avec le kilo de riz et de lentilles qu’on leur avait mis à disposition. Par ailleurs, quand j’ai vu certains cuire le riz, je me demande comment ils ont obtenu une telle bouillie (rires). Les épreuves étaient plus difficiles et étaient les seuls moyens d’obtenir des perles. Au vu de la dureté qui leur a été imposée, ils ont été très courageux. »

moundir

On connaissait le Moundir grande gueule mais on ne connaissait pas le Moundir grand frère et on l’adore. Et vous ?

Comments