» Nan mais allô quoi ? « , l’artiste Andy Picci a décidé de faire de Nabilla Benattia sa muse et d’afficher son visage sur les œuvres les plus célèbres, dont la Joconde de Leonardo De Vinci et la Marilyn Monroe d’Andy Warhol.

Après son arrivée sur le tapis rouge de Cannes au bras de son chéri Thomas, Nabilla Benattia fait son entrée au musée. Eh oui vous avez bien entendu, du 8 au 10 juin prochain, l’ex-starlette de télé-réalité sera en effet le sujet principal d’une exposition parisienne. Créée par l’artiste Andy Picci, l’exposition Allo ?! prendra place à la galerie Joseph Saint-Martin. Affirmant que la belle Nabilla est une muse, Andy Pacci a publié un texte sur Facebook pour présenter son projet. Il s’interroge sur l’image de la jeune femme au sein de la société :  » Nabilla est-elle victime d’une prise de position effectuée par les médias visant à la commenter de manière superficielle, comme si elle n’était qu’une image, plutôt que de s’intéresser au fond, à sa personnalité et à ce qu’elle a à dire ? Ou, au contraire, est-ce les médias qui sont victimes d’un jeu de rôle machiavéliquement manipulateur, orchestré par Nabilla afin de jouir de ce qu’elle a toujours admis rechercher: la gloire, l’attention, l’intérêt ? « 

Selon l’artiste,  » quelle que soit la réponse, Nabilla est inspirante. Elle représente la femme d’aujourd’hui, avec ses qualités et ses défauts. Elle est l’incarnation des enfants de la télé-réalité que nous sommes, et dont nous faisons tous partie depuis le boom des réseaux sociaux « . Pour cette exposition Andy Picci a créé une vingtaine de tableaux.  Ainsi Nabilla remplace la Joconde de Leonard de Vinci mais aussi la Marilyn Monroe d’Andy Warhol ou encore l’Amanda Lepore de David LaChapelle. Il déclare encore, «  Acclamée ou détestée elle ne laisse personne indifférent : Nabilla Benattia est une muse. « 

Lisa Herrera

 

Comments