Invitée par Thierry Ardisson sur le plateau de Salut les Terriens, Nabilla a balancé une anecdote d’elle assez… surprenante.

nabilla

Sur le plateau de l’émission Salut les Terriens, la starlette s’est confiée sur les épisodes de son adolescence. En ce moment, la bimbo fait beaucoup parler d’elle, notamment avec la sortie de son livre « Trop vite » et de son interview exclusive sur Sept à Huit. Après de nombreuses révélations, nous avons bien compris que la demoiselle a du mal à garder sa patience..quelque soit la situation. En effet, la jeune femme aurait poignardé son compagnon, prise d’un excès de folie, mais maintenant, on sait d’où vient ses crises colériques. En effet, la jolie brune a révélé une importante anecdote d’elle lorsqu’elle était plus jeune.

A l’époque, sa mère séparée du père de Nabilla, sortait beaucoup et rentrait tard le soir. Un jour, lassée de ne pas voir sa mère rentrer, l’adolescente s’est emportée violemment… non pas sur sa mère, mais sur les vêtements de cette dernière !

Le présentateur, Thierry Ardisson révèle « Vous brûlez sa garde-robe avec une bombe de déodo­rant et un briquet ».  Effectivement, Nabilla répond  » Je l’atten­dais, je l’atten­dais… Elle ne rentrait pas. Et elle n’arrê­tait pas de mettre des post-it sur le frigo avec écrit: « J’arrive ! » Mais en fait, elle n’arri­vait jamais. J’étais jeune, j’avais 12–13 ans. Du coup, pour la punir, j’avais brûlé tous ses habits. » On sait maintenant qui doit porter la culotte dans le couple Nabilla/Thomas

Mais ce n’est pas la seule bêtise qu’elle fera, ce n’était que le début… Parce que la garde à vue, ce n’est pas il y a 1 an qu’elle l’a connue pour la première fois, non, quand elle était plus jeune elle avait déjà connu les menottes, la garde à vue, la prison, lors d’une affaire d’escroquerie. Alors, rebelle la starlette ?

On vous laisse découvrir l’entretien entre Nabilla et Thierry Ardisson:

« Starlette 2.0 » – Interview de Nabilla Benattia – Salut les Terriens du 16/04

Et vous, que pensez-vous de son comportement ?

A.LB

Invitée par Thierry Ardisson sur le plateau de Salut les Terriens, Nabilla a balancé une anecdote d’elle assez… surprenante.

nabilla

Sur le plateau de l’émission Salut les Terriens, la starlette s’est confiée sur les épisodes de son adolescence. En ce moment, la bimbo fait beaucoup parler d’elle, notamment avec la sortie de son livre « Trop vite » et de son interview exclusive sur Sept à Huit. Après de nombreuses révélations, nous avons bien compris que la demoiselle a du mal à garder sa patience..quelque soit la situation. En effet, la jeune femme aurait poignardé son compagnon, prise d’un excès de folie, mais maintenant, on sait d’où vient ses crises colériques. En effet, la jolie brune a révélé une importante anecdote d’elle lorsqu’elle était plus jeune.

A l’époque, sa mère séparée du père de Nabilla, sortait beaucoup et rentrait tard le soir. Un jour, lassée de ne pas voir sa mère rentrer, l’adolescente s’est emportée violemment… non pas sur sa mère, mais sur les vêtements de cette dernière !

Le présentateur, Thierry Ardisson révèle « Vous brûlez sa garde-robe avec une bombe de déodo­rant et un briquet ».  Effectivement, Nabilla répond  » Je l’atten­dais, je l’atten­dais… Elle ne rentrait pas. Et elle n’arrê­tait pas de mettre des post-it sur le frigo avec écrit: « J’arrive ! » Mais en fait, elle n’arri­vait jamais. J’étais jeune, j’avais 12–13 ans. Du coup, pour la punir, j’avais brûlé tous ses habits. » On sait maintenant qui doit porter la culotte dans le couple Nabilla/Thomas

Mais ce n’est pas la seule bêtise qu’elle fera, ce n’était que le début… Parce que la garde à vue, ce n’est pas il y a 1 an qu’elle l’a connue pour la première fois, non, quand elle était plus jeune elle avait déjà connu les menottes, la garde à vue, la prison, lors d’une affaire d’escroquerie. Alors, rebelle la starlette ?

On vous laisse découvrir l’entretien entre Nabilla et Thierry Ardisson:

« Starlette 2.0 » – Interview de Nabilla Benattia – Salut les Terriens du 16/04

Et vous, que pensez-vous de son comportement ?

A.LB

Comments