Nabilla se confie : pourquoi le divorce de ses parents a changé sa vie !

0
249

Reine du buzz, star de la télé réalité, à seulement 25 ans, Nabilla est déjà connue du monde entier. Avec elle, c’est à double tranchant : on l’adore ou on la déteste! Dans une interview accordée à 50 min Inside, elle est revenue sur la séparation de ses parents, qui a totalement changé le court de sa vie.

Nabilla, c’est le métissage dans toute sa splendeur. En effet, née en haute savoie d’un père d’origine algérienne et d’une mère suisse-italienne, elle est issue d’une union très… internationale. Et malgré des apparences quelques peu superficielles, la bimbo le revendique : « la famille, c’est quelque chose de très important ». Cependant, c’est à l’âge de 13 ans que la fillette apprend une terrible nouvelle : la séparation de ses parents.

capture-decran-2017-05-23-a-16-57-36

Au sein de son éducation, deux différents partis pris : son père qu’elle qualifie de « très sévère » et sa mère, plus laxiste mais un peu trop absente. Si Nabilla est aujourd’hui  devenue ce qu’elle est, c’est en parti grâce à ce divorce. En effet c’est avec le temps qu’elle a pris du recul sur la situation et en vient même à penser que leur séparation lui a été bénéfique : « c’était peu être un mal pour un bien parce que ça m’a laissé plus de liberté et j’ai pu faire les choses que j’aime. ».

capture-decran-2017-05-23-a-16-58-47

capture-decran-2017-05-23-a-16-57-56

Si on compare beaucoup Nabilla à Kim Kardashian, ce n’est pas un hasard. En effet, la française a même avoué qu’elle s’en était inspirée : « à 13 ans, je rêvais de célébrité (…) Kim Kardashian m’a beaucoup inspiré à l’époque (…) arriver à faire quelque chose de rien ». Pari réussi donc, puisque Nabilla, alors inconnu du grand public, s’était fait une place parmi les plus grands noms de la télé-réalité, en particulier grâce à une de ses phrases cultes lors du tournage des Anges : « Non mais t’es une fille et t’as pas de shampoing, non mais Allô quoi! ».

5628187-nan-mais-allo-quoi-devient-une-marque-deposee

Malgré la proximité de Nabilla avec ses parents, son excentricité l’a beaucoup éloigné de son père. Tout deux en sont même venus à couper les ponts, ce dernier ne supportant pas les tenus trop osées et l’attitude trop vulgaire de sa fille. Cependant, il semblerait que les tensions soient apaisées : « J’avais un peu changé ma voix, pour faire la journaliste, lui poser des questions. J’ai fini par dire: ‘Mais vous l’aimez toujours, votre fille?’ Quand il a dit oui, j’ai bouclé et fondu en larmes. Il va découvrir que c’était moi dans le livre, c’est ouf », a-t’elle témoigné dans un de ses livres. 

Tout est bien qui finit bien!