L’affaire Neymar s’est emparée des médias du monde entier depuis ce week-end. Il faut dire que les accusations de viol qui plane sur le jeune homme sont lourdes. La jeune brésilienne vient d’ailleurs de donner son entière version des faits.

Najila Trindade Mendes de Souza c’est son nom. Si il ne vous dit presque rien, il devrait plus l’être dans les prochains jours. En effet, c’est le nom de la jeune femme accusant Neymar, le footballeur brésilien de viol. La jeune brésilienne vient d’ailleurs de donner sa version des faits à la chaîne de télévision brésilienne SBT.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune femme est déterminée à ce que justice soit faite : « Ça a été une agression et un viol.Je veux juste la justice. Il m’a fait mal et je suis traumatisée à cause de ça. Je veux qu’il paie pour ce qu’il a fait« . Plus tard dans l’interview, la brésilienne a avoué ne pas avoir reconnu Neymar :  « Il était agressif, totalement différent du garçon que j’avais connu dans nos messages. Comme j’avais très envie d’être avec lui, j’ai dit OK, je vais essayer de gérer ça. Nous avons commencé à nous caresser, à nous embrasser, jusque-là tout allait bien.« 

View this post on Instagram

This is a message to all my fans. As you know, my tattoos tell my story: my family, my friends, my challenges… Do you want one but are too afraid to ink it? I’ll give you the opportunity to play with your fears! 1.Follow @DieselFragrances 2.On your Instagram story share, draw, design the tattoo idea you always wanted to have, with #PlayWithYourFears and mention me @neymarjr. 3.If I pick you, I’m giving you the opportunity to have it tattooed during my launch party with @DieselFragrances in Paris on May 21st… and meet me! Ready to play with your fears? 👊 Esta mensagem é para todos os meus fãs. Como vocês sabem, minhas tatuagens contam minha história: minha família, meus amigos, meus desafios… Vocês querem uma, mas têm medo de fazer ? Eu dou a vocês a oportunidade de brincar com os seus medos! 1. Sigam @DieselFragrances 2. No seu Instagram story compartilhem, desenhem, descrevam a ideia de tatuagem que sempre quiseram, com o #PlayWithYourFears e mencionem @neymarjr. 3. A que eu escolher, vou oferecer a oportunidade de fazer a tatuagem durante a festa de lançamento com a @DieselFragrances em Paris dia 21 de maio… e me conhecer ! Vamos brincar com os seus medos? 👊 #ad

A post shared by 3n310ta 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) on

Seulement, Najila Trindade Mendes de Souza continue son récit et entre dans le moment, où selon elle, tout aurait dérapé : « Il a commencé à me frapper et les premières fois j’ai dit ok, tout va bien. Après, il a commencé à me faire très mal, je lui ai demandé d’arrêter parce que ça me faisait souffrir. Il m’a dit ‘excuse-moi, ma jolie’. Il m’a retournée et a commis l’acte, et pendant qu’il commettait l’acte il a continué de me frapper violemment dans le dos. Tout s’est passé très vite, en quelques secondes. Je ne pouvais pas réagir à cause du traumatisme et après ça, je savais que si je ne lui parlais pas normalement, il ne me parlerait plus et je ne serais pas capable de prouver ce qu’il m’a fait« . Les faits sont graves et la justice devra tranché qui dit vrai et qui dit faux.

En attendant, sachez que Neymar bénéficie du soutien sans faille de sa famille dans son combat.

L’affaire Neymar s’est emparée des médias du monde entier depuis ce week-end. Il faut dire que les accusations de viol qui plane sur le jeune homme sont lourdes. La jeune brésilienne vient d’ailleurs de donner son entière version des faits.

Najila Trindade Mendes de Souza c’est son nom. Si il ne vous dit presque rien, il devrait plus l’être dans les prochains jours. En effet, c’est le nom de la jeune femme accusant Neymar, le footballeur brésilien de viol. La jeune brésilienne vient d’ailleurs de donner sa version des faits à la chaîne de télévision brésilienne SBT.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune femme est déterminée à ce que justice soit faite : « Ça a été une agression et un viol.Je veux juste la justice. Il m’a fait mal et je suis traumatisée à cause de ça. Je veux qu’il paie pour ce qu’il a fait« . Plus tard dans l’interview, la brésilienne a avoué ne pas avoir reconnu Neymar :  « Il était agressif, totalement différent du garçon que j’avais connu dans nos messages. Comme j’avais très envie d’être avec lui, j’ai dit OK, je vais essayer de gérer ça. Nous avons commencé à nous caresser, à nous embrasser, jusque-là tout allait bien.« 

View this post on Instagram

This is a message to all my fans. As you know, my tattoos tell my story: my family, my friends, my challenges… Do you want one but are too afraid to ink it? I’ll give you the opportunity to play with your fears! 1.Follow @DieselFragrances 2.On your Instagram story share, draw, design the tattoo idea you always wanted to have, with #PlayWithYourFears and mention me @neymarjr. 3.If I pick you, I’m giving you the opportunity to have it tattooed during my launch party with @DieselFragrances in Paris on May 21st… and meet me! Ready to play with your fears? 👊 Esta mensagem é para todos os meus fãs. Como vocês sabem, minhas tatuagens contam minha história: minha família, meus amigos, meus desafios… Vocês querem uma, mas têm medo de fazer ? Eu dou a vocês a oportunidade de brincar com os seus medos! 1. Sigam @DieselFragrances 2. No seu Instagram story compartilhem, desenhem, descrevam a ideia de tatuagem que sempre quiseram, com o #PlayWithYourFears e mencionem @neymarjr. 3. A que eu escolher, vou oferecer a oportunidade de fazer a tatuagem durante a festa de lançamento com a @DieselFragrances em Paris dia 21 de maio… e me conhecer ! Vamos brincar com os seus medos? 👊 #ad

A post shared by 3n310ta 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) on

Seulement, Najila Trindade Mendes de Souza continue son récit et entre dans le moment, où selon elle, tout aurait dérapé : « Il a commencé à me frapper et les premières fois j’ai dit ok, tout va bien. Après, il a commencé à me faire très mal, je lui ai demandé d’arrêter parce que ça me faisait souffrir. Il m’a dit ‘excuse-moi, ma jolie’. Il m’a retournée et a commis l’acte, et pendant qu’il commettait l’acte il a continué de me frapper violemment dans le dos. Tout s’est passé très vite, en quelques secondes. Je ne pouvais pas réagir à cause du traumatisme et après ça, je savais que si je ne lui parlais pas normalement, il ne me parlerait plus et je ne serais pas capable de prouver ce qu’il m’a fait« . Les faits sont graves et la justice devra tranché qui dit vrai et qui dit faux.

En attendant, sachez que Neymar bénéficie du soutien sans faille de sa famille dans son combat.

Comments