Invité sur l’émission de radio Légendes Urbaines sur RFI, le rappeur Ninho a dévoilé son rêve d’enfant et il n’a rien à voir avec le rap.

Le phénomène du rap français Ninho est l’un des artistes les plus en vogue sur la scène française, le jeune rappeur de 23 ans a sorti son troisième album intitulé Destin le 22 mars dernier. Après M.I.L.S 2.0 sorti en 2018 qui avait été certifié double disque de platine avec plus de 200 000 disque vendus. Quant à son dernier album il a fait un véritable carton avec plus de 50 000 ventes en première semaine, récoltant un disque d’or. Un album sur lequel il a notamment invité Jul, Fally Ipupa, Koba la D, Niska ou encore Dadju qui est aussi devenu l’album le plus streamé sur Deezer en 24h avant que PNL ne batte son record avec l’album « Deux Frères ». Malgré ce succès incroyable, le rappeur a confié à Juliette Fievet que le rap n’était pourtant pas sa première passion loin de là, celui qui a commencé le rap à l’âge de 12 ans a même déclaré que durant son enfant il n’écoutait pas beaucoup de musique.

En effet dans son enfance comme beaucoup d’autres enfants son rêve était de devenir footballeur professionnel : « je voulais devenir footballeur. Au début c’était que le foot, j’écoutais même pas de musique quand j’étais petit(…) moi j’étais concentré sur le foot (…) j’étais fan de Ronaldinho (…) À un moment j’ai laissé tomber ». Son amour pour le rap est ensuite venu de son cousin qui lui faisait écouter beaucoup de cassettes. On peut dire que le rappeur originaire de Nemours et de Yerres a fait le bon choix rien ne lui garantissait une carrière à la Neymar tandis qu’il est actuellement l’un des rappeurs français les plus populaires et en vue du moment.

L’artiste vit de sa passion, peut être pas sa première passion mais tout de même. En tout cas bravo à lui.

Abou

Invité sur l’émission de radio Légendes Urbaines sur RFI, le rappeur Ninho a dévoilé son rêve d’enfant et il n’a rien à voir avec le rap.

Le phénomène du rap français Ninho est l’un des artistes les plus en vogue sur la scène française, le jeune rappeur de 23 ans a sorti son troisième album intitulé Destin le 22 mars dernier. Après M.I.L.S 2.0 sorti en 2018 qui avait été certifié double disque de platine avec plus de 200 000 disque vendus. Quant à son dernier album il a fait un véritable carton avec plus de 50 000 ventes en première semaine, récoltant un disque d’or. Un album sur lequel il a notamment invité Jul, Fally Ipupa, Koba la D, Niska ou encore Dadju qui est aussi devenu l’album le plus streamé sur Deezer en 24h avant que PNL ne batte son record avec l’album « Deux Frères ». Malgré ce succès incroyable, le rappeur a confié à Juliette Fievet que le rap n’était pourtant pas sa première passion loin de là, celui qui a commencé le rap à l’âge de 12 ans a même déclaré que durant son enfant il n’écoutait pas beaucoup de musique.

En effet dans son enfance comme beaucoup d’autres enfants son rêve était de devenir footballeur professionnel : « je voulais devenir footballeur. Au début c’était que le foot, j’écoutais même pas de musique quand j’étais petit(…) moi j’étais concentré sur le foot (…) j’étais fan de Ronaldinho (…) À un moment j’ai laissé tomber ». Son amour pour le rap est ensuite venu de son cousin qui lui faisait écouter beaucoup de cassettes. On peut dire que le rappeur originaire de Nemours et de Yerres a fait le bon choix rien ne lui garantissait une carrière à la Neymar tandis qu’il est actuellement l’un des rappeurs français les plus populaires et en vue du moment.

L’artiste vit de sa passion, peut être pas sa première passion mais tout de même. En tout cas bravo à lui.

Abou

Comments