Si vous avez suivi la série « Validé », vous savez qui est Bosh alias Karnage. D’ailleurs, son single « Djomb » est un véritable carton qui en a séduit plus d’un(e). C’est le cas de Patrick Balkany qui a fait sensation avec sa danse lors de la fête de la musique… ou presque. Lynché à ce sujet, l’homme politique s’est justifié. STAR24 vous en dit plus.

Il y a quelques semaines, Patrick Balkany était libéré de prison alors qu’il est poursuivi pour « blanchiment de fraude fiscal » à cause de ses problèmes de santé. Alors forcément, lorsque l’homme politique s’affiche plus en forme que jamais en train de danser sur le morceau Djomb de Bosh dans les rues de Paris pour la fête de la musique, les internautes ont vu rouge.

Face à la vague d’agitation provoquée par cette vidéo vite devenue virale, le principal concerné a tenu à réagir et à se justifier. Patrick Balkany a ainsi expliqué sur le plateau de CNews: « Avec quelques amis, on était en train de déjeuner au bistrot (à Levallois-Perret ndlr). A 15h, la nuit de la musique commençait. Un camion est arrivé avec des personnes que je connaissais. J’ai été leur dire bonjour. Ils ont mis de la musique et mes amis ont commencé à danser (…) J’ai fait trois pas de danse. Je me suis arrêté comme j’ai mal au dos. Ça m’a fait une gymnastique de la journée. Ca a duré 30 secondes, une minute (…) J’ai été sidéré de savoir que c’était la vidéo la plus vue du week-end sur Internet. J’ai esquissé quelques pas de danse pour montrer que j’étais encore peut-être debout (…) Tout le monde a dit ‘il est en pleine forme, il n’a qu’à aller au trou’. Ce que j’ai fait, c’est un infarctus intestinal (…) Quand on m’a sorti de la prison de la Santé pour m’amener à l’hôpital Cochin, le professeur qui m’a examiné m’a dit ‘vous seriez resté une journée de plus, vous sortiez de la Santé dans un sac noir ».

Pas sûr que cela suffise aux internautes.

Si vous avez suivi la série « Validé », vous savez qui est Bosh alias Karnage. D’ailleurs, son single « Djomb » est un véritable carton qui en a séduit plus d’un(e). C’est le cas de Patrick Balkany qui a fait sensation avec sa danse lors de la fête de la musique… ou presque. Lynché à ce sujet, l’homme politique s’est justifié. STAR24 vous en dit plus.

Il y a quelques semaines, Patrick Balkany était libéré de prison alors qu’il est poursuivi pour « blanchiment de fraude fiscal » à cause de ses problèmes de santé. Alors forcément, lorsque l’homme politique s’affiche plus en forme que jamais en train de danser sur le morceau Djomb de Bosh dans les rues de Paris pour la fête de la musique, les internautes ont vu rouge.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Patrick Balkany (@patrick.balkany) le

Face à la vague d’agitation provoquée par cette vidéo vite devenue virale, le principal concerné a tenu à réagir et à se justifier. Patrick Balkany a ainsi expliqué sur le plateau de CNews: « Avec quelques amis, on était en train de déjeuner au bistrot (à Levallois-Perret ndlr). A 15h, la nuit de la musique commençait. Un camion est arrivé avec des personnes que je connaissais. J’ai été leur dire bonjour. Ils ont mis de la musique et mes amis ont commencé à danser (…) J’ai fait trois pas de danse. Je me suis arrêté comme j’ai mal au dos. Ça m’a fait une gymnastique de la journée. Ca a duré 30 secondes, une minute (…) J’ai été sidéré de savoir que c’était la vidéo la plus vue du week-end sur Internet. J’ai esquissé quelques pas de danse pour montrer que j’étais encore peut-être debout (…) Tout le monde a dit ‘il est en pleine forme, il n’a qu’à aller au trou’. Ce que j’ai fait, c’est un infarctus intestinal (…) Quand on m’a sorti de la prison de la Santé pour m’amener à l’hôpital Cochin, le professeur qui m’a examiné m’a dit ‘vous seriez resté une journée de plus, vous sortiez de la Santé dans un sac noir ».

Pas sûr que cela suffise aux internautes.

Comments