Lors du dernier match de l’Equipe de France face à l’Italie, Paul Pogba a encore fait débat dû à sa frappe complètement loupée. Face aux supporters, le milieu de terrain de l’Équipe de France, énervé, s’est exprimé.

« Je sais ce qu’il peut faire, à lui de hausser son niveau de jeu ». Le sélectionneur de l‘Equipe de France s’est exprimé sur son ressentit sur Paul Pogba au micro de Téléfoot. Un petit avertissement a été lancé de la part de Didier Deschamps, qui croit beaucoup en son joueur et sait pourquoi il est dans la liste des 23« Si je l’ai pris, c’est qu’il est indispensable. J’ai confiance en lui ». Lors d’un entretien accordé à France Football, le milieu de Manchester United n’a pas mâché ses mots et répond à tous ceux qui ne lui font pas confiance. « C’est moi. Je ne suis pas normal. Je ne suis pas jugé comme tout le monde donc je ne suis pas normal. Je suis l’homme qui est jugé autrement (…) On ne me juge pas comme un milieu de terrain. Je suis un 8. Je marque des buts. D’autres à mon poste n’en marquent pas, ne sont pas décisifs mais je suis moins bon qu’eux. Donc, moi, on me juge sur quoi ? Sur mon poste ? Sur mes passes décisives ? Sur le jeu ? Les dribbles ? Sur quoi ? On va dire : ‘Paul il peut tout faire’ (…) Comme j’ai dit, on tire plus sur moi, on insiste plus sur le négatif, toujours le négatif. Chez moi, on ne regarde pas le positif, mais toujours le truc mauvais ».

Mais Paul Pogba ne s’est pas arrêté là : « Des personnes pensent que je suis arrogant, peut-être, que je ne prends pas les choses au sérieux, que je suis trop dans les réseaux, que je ne me concentre pas que sur mon foot mais sur les sponsors. (…) C’est marrant. En fait, je suis juste moi. Ceux qui ne me connaissent pas regardent les apparences (…) Je ne vis pas pour les gens, pour ce qu’ils pensent, pour qu’ils disent que je suis gentil, bien, le meilleur, parfait. Chacun a son opinion. Et je respecte ça. Je joue au foot, je fais ce que j’aime. Mes proches me soutiennent (…) C’est pas grave, on me juge. J’essaye de répondre sur le terrain (…) Ce que j’ai gagné, je l’ai gagné en étant comme ça. Je suis comme ça. Tu ne vas pas critiquer un Messi quand il marche sur le terrain. Il met trois buts et tu vas dire ‘ah mais il marche sur le terrain’ ? Non. On ne peut pas me dire comment je dois jouer. Personne ne peut me dire comment je dois jouer. Si j’en suis là aujourd’hui, c’est comme je suis. Personne ne m’a dit comment je dois être. C’est mon football, c’est tout. Que les gens aiment ou pas ».

Tout est dit…

Comments