La finale de « Pékin Express 2018 : la Course infernale » a été diffusé sur M6, ce mercredi 5 septembre. Didier et Christina sont les grands gagnants de la 11e édition inédite, présentée par Stéphane Rotenberg. Retour sur leur parcours…

Rappelez-vous de l’employé qui avait proposé à sa patronne de participer à la célèbre compétition de Pékin Express. Didier et Christina nous ont particulièrement surpris à l’idée de surpasser la relation professionnelle qu’ils entamaient pour découvrir de nouveaux horizons à l’autre bout du monde.

Suite au départ des amis d’enfance, Oussama et Medhi, la semaine dernière, les deux binômes restants se sont affrontés d’ardeur et de tenace en parcourant les grandes routes du Japon qui les relient à la ligne d’arrivée. La finale s’est jouée entre Didier et Christina face au duo atypique Florian et Gabriel, qui je vous le rappelle, ne se connaissaient pas en dehors de l’aventure.

La course s’est annoncée comme un véritable calvaire, riche en émotions. Les deux équipes se tenaient au coude à coude. Entre sprints, épreuves physiques, et casses-tête nos binômes étaient bien loin de s’imaginer la difficulté que l’épreuve finale leur réservait.

Résultat de recherche d'images pour "PEKIN EXPRESS"

 

Le temps c’est de l’argent 

La course infernale s’est divisée en quatre sprints, dont le fameux sprint final. La rapidité était à son comble, puisque dès lors qu’une équipe remportait le rush, celle-ci déclenchait un chronomètre en contrepartie de l’équipe adverse. La règle est la suivante : une seconde de perdue équivaut à dix euros de perdus, soit une minute de perdue vaut six cent euros en moins dans la cagnotte. Lorsqu’un binôme franchit la ligne d’arrivée, il fait actionner le minuteur. Mais ce n’est pas tout ! Certes la dernière équipe perd de l’argent mais elle en fait aussi gagner à son adversaire. Ainsi la somme perdue se retrouvera automatiquement dans la cagnotte de son concurrent. C’est pourquoi, aucun ne doit perdre ne serait-ce qu’une seconde. Les candidats doivent véritablement redoubler d’efforts et ainsi surpasser leurs capacités tant physiques que morales lors de cette effroyable querelle.

Lors du sprint final, les candidats ont dû parcourir trois lieux à Tokyo afin de répondre à un questionnaire sur l’ensemble de leur aventure.

Didier et Christina ont franchi la ligne d’arrivée et ont remporté la finale de Pékin Express, avec 98 700 euros en poche.

Résultat de recherche d'images pour "PEKIN EXPRESS"

Comments